Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
Zalman SCHNEERSOHN  
Schneour Zalman Schneersohn ( né en 1898à Gomel ( Russie), décédé en 1980 à Brooklyn, New York (Etats-Unis) est un grand-rabbin hassidique français.

Il fuit la Russie en 1935 avec sa famille. Il s’installe à Paris où il va diriger l’Association des Israélites Pratiquants (AIP),  puis à Marseille à la déclaration de guerre. Il ouvre des maisons d’enfants dans un double but : les sauver des Nazis et leur donner une éducation religieuse. 
C’est dans cette optique qu’il va intervenir en février 1940 à Broût-Vernet  à la Maison d’Enfants de Broût-Vernet  dite « de stricte observance » religieuse. La direction en est confiée à Mademoiselle Alexandra BASS, née le 6 mai 1876 à Rostov (Russie), docteur en médecine et Chevalier de la Légion d’Honneur pour sa conduite pendant la Guerre de 1914-1918.


 L’OSE se charge des conditions matérielles et financières alors que le Rabbin SCHNEERSOHN  en conserve la direction spirituelle.
La présence du rabbin et de sa famille - son épouse Sara et leurs enfants Hadassa et Sholem Ber- est attestée dans un recensement non daté des Juifs à Broût-Vernet (Voir le document ci-dessous intitulé : Commune de Broût-Vernet. LISTE DES ISRAÉLITES actuellement dans la commune). 
            On peut penser que ce document est antérieur à avril 1941, car sur cette liste figurent des enfants qui quitteront Broût-Vernet à cette date pour rejoindre Marseille avant de partir pour les Etats-Unis via l’Espagne et le Portugal. 

            Le Rabbin SCHNEERSOHN va lui aussi quitter la Maison des Enfants des Morelles pour Marseille, plus exactement la synagogue située 33, rue Sylvabelle.


Après les rafles à Marseille en 1942 le Rabbin SCHNEERSOHN  va fonder une Maison d’Enfants au Château de Seignebon dans le Gers. Toute la colonie va quitter Seignebon en mars 1943 devant l’imminence d’une rafle.
          Il va alors s’installer en Zone Italienne au Château du Manoir à Saint-Etienne-du-Crossey (Isère) jusqu’en décembre 1943. A cette date les enfants sont dispersés dans trois lieux différents. Dans l’un d’entre eux,  La Martellière près de Voiron, seize enfants et deux éducateurs furent arrêtés sur dénonciation  dans la nuit du 23 au 24 mars 1944. Ils furent déportés par les convois N° 71 du 13 avril 1944 et N° 73 du 15 mai 1944. 
            La famille SCHNEERSOHN quittera la France pour New York en 1947.

Sources :
- Archives Municipales de Broût-Vernet
- OSE-France : Photo du Rabbin Schneersohn
- Témoignage de Simon GERSTENKORN

©AFMD de l’Allier