Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier


La Mal-Coiffée 1940-1944




Le donjon de cet ancien château des Ducs de Bourbon fut transformé en prison au 19ème siècle. Son surnom vient de la forme de sa toiture.


Repères chronologiques:

18 juin 1940: signature de l'Armistice et arrivée des Allemands à Moulins.

19 juin 1940: Le 1er homme est remis par l'autorité allemande à la Maison d'Arrêt de Moulins pour y être interné.

3 août 1940: La 1ère femme est remise par l'autorité allemande pour y être internée.

18 avril 1941: Le registre d'écrou cesse d'être rempli.

1941: la Maison d'Arrêt de Moulins devient une "KriegsWehrmachtsHaftAnstalt", traduction littérale «Institution pénitentiaire pour les prisonniers de guerre de la Wehrmacht» ou plus couramment «Prison Militaire Allemande». Conséquence: les détenus de droit commun sont transférés ailleurs, en particulier à Nevers (58) et des surveillants sont mutés.

30 janvier 1943: Le personnel de la prison de Moulins resté en fonction jusqu'au 30 janvier 1943 est licencié à partir de cette date par les autorités allemandes qui le remplacent par du personnel allemand. Ne sont conservés que les cuisiniers.

Le registre de contrôle nominatif des femmes cesse d'être rempli.

Ci-contre photo du Oberfeldwebel ZIMMERMMANN, directeur en 1943-1944. Source: Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 200.


20 et 21 août 1944: 303 internés, hommes et femmes, sont libérés suite aux négociations entre M.BARDOT, le chef du S.T.O., et BISCHOFF.

24 août : 2 prisonniers sont libérés dont Maurice TINLAND. Il reste 66 prisonniers à la Mal-Coiffée selon M.BARDOT.

25 août: les 66 prisonniers sont emmenés à la gare de Moulins et transférés à Belfort (90) en vue de leur déportation à Buchenwald pour les hommes et Ravensbrück pour les femmes.

6 septembre: A la Libération de Moulins le Comité Local de Libération désigne, en vue d'assurer la garde des détenus, 8 hommes dont certains anciens surveillants et 2 femmes. Ce personnel entre en fonction à/c du 6 septembre 1944.

Effectif de la prison: 160 détenus au 06/09/44

315 détenus au 02/11/1944 dont une centaine de détenus en provenance du camp de Tronçais.

Du 6 septembre 1944 au 15 janvier 1946 la Mal-Coiffée sert à la détention des internés administratifs et relève de la Préfecture et du Ministère de l'Intérieur. Par internés administratifs il faut entendre «personnes soupçonnées ou accusées d'intelligence avec l'ennemi ou de faits de collaboration».

15 janvier 1946 elle est reprise en charge par l'Administration Pénitentiaire pour recevoir les détenus de droit commun.

Sources:

Archives:

- Archives Départementales de l'Allier 1289 W 53/4, Y 215, Y 216, 1289 W 9,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 200

- Archives Municipales de Moulins 5 H 80, 5 H 81,

Témoignages écrits d'anciens internés

- Guy Georges

- Lassandre Raphaël Douze mois dans l'enfer nazi Imprimerie Granjean Avermes 2ème trimestre 1995

- Monceau Yvonne Une prison militaire allemande à Moulins «La Mal-Coiffée» Crépin-Leblond Editeur 1946

- William John «Si toi aussi, tu m'abandonnes…» Les Editions du Cerf 1990

©  AFMD de l'Allier