Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

BRUNET Henri Charles

Nous sommes à la recherche d'une photo.

est né le 28 août 1923 au 15, rue du Rendez-Vous à Paris (12ème). Sa mère Charlotte BRUNET est dactylographe et est domiciliée 29, rue Etienne Marcel à Paris.

Le 17 avril 1943 il épouse Simonne YANG à Courbevoie (92) et ils ont un enfant.
 

En 1944 il est gardien de la Paix à Commentry où il est domicilié 11, rue du Bourbonnais.

Il tente de rejoindre le Maquis de Giat (63), mais il est blessé  et arrêté le 8 juin 1944 à Saint-Avit (63) lors de l'attaque par les Allemands du convoi des Corps Francs de Libération Nationale en route pour le Mont-Mouchet.

Il est interné à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03).

Le 25 août 1944 il fait partie des 66 derniers prisonniers transférés de la Mal-Coiffée à Belfort (90). Les Allemands qui se replient vers l'Allemagne vident les prisons sur leur passage. Ils arrivent à Belfort le 31 août et sont internés à la Caserne Friedrich.

Le 5 septembre 1944 il est déporté de Belfort à Buchenwald où il arrive le 10 par le convoi N° I.285.

 
 
Source du document ci-dessus extrait de la liste du convoi N°I.285 transmise par l'Association Française  Buchenwald-Dora et Kommandos.

Il reçoit le matricule N°85231 et, après la quarantaine au Block 63 au Petit Camp, il passe au Grand Camp au Block 14.  Il est ensuite affecté au Kommando B II, c'est-à-dire  Langenstein où il arrive le 26 septembre. 



Source du document ci-dessus extrait du Registre Matriculaire des 85000 transmis par l'Association Française  Buchenwald-Dora et Kommandos.

Langenstein ou Zwieberge: Ce Kommando du KL Buchenwald est ouvert en avril 1944près du village de Langenstein à quelques kilomètres d'Halberstadt. Le chantier de Langenstein est le chantier B2 du Sonderstab Kammler. Les détenus creusent près de 10 km de galeries dans les collines du Thekenberg devant servir à enterrer les productions des usines Junkers. Au total près de 7000 y travaillent. 3000 détenus sont évacués le 9 avril 1945 et 1600 sont libérés le 11 avril 1945 par les Américains.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.
 
 
Il est au Block 3 et est employé comme "Pfleger", c'est-à-dire  infirmier/soignant selon les archives du Kommando de Langenstein sur Ancestry.com et JewishGen.org.

Il décède

- le 11 avril 1945 à Langenstein selon l'état civil de Paris (12ème) et le JO N° 158 du 10 juillet 2010.

- le 30 avril 1945 à Halberstadt selon le Mémorial de Langenstein.

Selon le Bureau des Archives des Victimes des Conflits Contemporains, il est  libéré le 11 avril à Langenstein, mais décède le 30 avril 1945 à l'Hôpital d'Halberstadt, ce qui est confirmé par le document ci-dessous. Il décède le ""45.04.30", donc le 30 avril 1945 7ème colonne, à l'âge de "22" ans 8ème colonne après "217" jours passés au camp 9ème colonne et enfin le lieu dans la 10ème colonne "Halberstadt".


Source du document ci-dessus extrait de la liste, par ordre de décès, des Français morts à Langenstein-Zwieberge. Liste transmise par l'Amicale de Langenstein.


«Mort pour la France»

Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 94977), il est homologué en tant que Résistant au titre des F.F.I.  (Forces Françaises de l'Intérieur) et des D.I.R. (Déportés et Internés de la Résistance).

La carte de Déporté Résistant N° 1.011.27185 lui est attribuée à titre posthume sur décision du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 29 septembre 1955.

DIAC Clermont-Ferrand
Source du document ci-dessus: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.
 
La carte de Combattant Volontaire de la Résistance N° 005307 lui est attribuée à titre posthume le 30 novembre 1960.

Son nom figure au Monument aux Morts de Commentry.

                                                  Source des photos: Mairie de Commentry. Remerciements.

"Mort en déportation" suivant l'arrêté de l'Office National des Anciens Combattants en date du 31 mai 2010 paru au Journal Officiel N° 158 du 10 juillet 2010.

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1,

- Archives du Kommando de Langenstein sur Ancestry.com et JewishGen.org

- Archives Municipales de Commentry

- Bureau des Archives des Victimes des Conflits Contemporains

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Etat civil de Paris (12ème)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos  Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- MemorialGenWeb  site Internet

- Mémorial de Langenstein Amicale de Langenstein
 
- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 94977)

©  AFMD de l'Allier