Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

JAMET Rémy

Nous sommes à la recherche d'une photo.

est né le 25 mars 1906 au N° 29, rue Boulard à Paris (14ème). Sa mère Marie JAMET est domestique. 

Incorporé le 14 mai 1926 il est affecté à la 8ème Compagnie d'Ouvriers de Chars. Il est rayé des contrôles le 10 novembre 1927.

Le 29 octobre 1927 il épouse Simone ETIENNE à Gien (45).

Il est employé à la SNCF à Vichy comme facteur chef aux écritures et est domicilié à l'Hôtel du Balcon Fleuri au N° 10, rue Desbrest.
 

Il quitte son emploi sans autorisation le 5 mai 1944 et rejoint un réseau de résistance sous le pseudonyme de "Lieutenant Bernard".

Sa femme et sa fille Réjane , âgée de 15 ans,  sont arrêtées quelques jours après par la Brigade Française de la Gestapo et internées à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03), mais seront libérées le 18 août 1944.

Il est arrêté sur dénonciation le 20 juillet avec un autre résistant en gare d'Aurillac alors qu'il vient porter des ordres et des consignes aux responsables FTP.

Il est interné du 20 juillet au 20 août 1944 à la prison du 92ème Régiment d'Infanterie, prison militaire allemande à Clermont-Ferrand (63).

Face à l'avance des armées alliées les Allemands évacuent leurs troupes sans oublier de vider les prisons et d'emmener les détenus dans leur repli vers l'Allemagne.
 
Ainsi les derniers prisonniers sont extraits du 92ème Régiment d'Infanterie et déportés le 20 août 1944  de Clermont-Ferrand au Struthof-Natzwiller où ils arrivent le 30 dans le convoi N° I.275. Il reçoit un premier matricule, le N° 26580.
 

Source du document ci-dessus : Service International de Recherches d’Arolsen 3181185.


Le 6 septembre 1944 il est évacué vers Dachau où il reçoit un autre matricule, le N° 101626.

Source du document ci-dessus: Mémorial annuaire des Français de Dachau Amicale de Dachau 1987.

Puis il est transféré le 14 septembre à Mauthausen où il arrive le 16. Il y reçoit un nouveau matricule, le N° 98299. Il est ensuite affecté au Kommando de Melk le 21 septembre.

 
Melk: Kommando du KL Mauthausen. La ville de Melk se trouve en Basse-Autriche. Le 21 avril 1944 arrivent 500 des 10000 détenus qui travaillent au projet «Quartz», c'est-à-dire à la construction d'une usine souterraine de roulements à bille pour la firme Steyr, Daimler et Puch. Si l'usine est achevée elle ne produit jamais un seul roulement à billes. Le 15 avril marque la fin de l'évacuation de ce Kommando vers Mauthausen ou Ebensee.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.
 
Il décède le 26 décembre 1944 à Melk selon l'état civil de Paris (11ème) et de Vichy et le JO N° 189 du 17 août 1994.
 
 
Photo: AFMD de l'Allier
 

Selon le Service Historique de la Défense (Dossier Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 305717)), il est homologué en tant que Résistant au titre des D.I.R. (Déportés et Internés de la Résistance).

La carte de Déporté Résistant N° 1.011.31849 lui est attribuée à titre posthume sur décision du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 18 juin 1959. Source: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.

Son nom figure à la gare de Vichy sur la plaque «à la mémoire des agents de la SNCF tués par faits de guerre». Photo: AFMD de l'Allier.

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Ministère des Anciens Combattants en date du 7 juillet 1994 paru au Journal Officiel N°189  du 17 août 1994.

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1, 1580 W 8, 1 R 1926.986.966, 1756 W 2 N° 6189,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 168,  2330 W 63 transmises par l'ONACVG 63

- Archives du camp de Dachau et de Mauthausen sur Ancestry.com et JewishGen.org

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Etat civil de Paris (11ème) et de Vichy (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mauthausen Le Troisième Monument   Amicale de Mauthausen

- Mémorial annuaire des Français de Dachau Amicale de Dachau 1987

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 305717)

- Service International de Recherches d’Arolsen 3181185,
 
©  AFMD de l'Allier