Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
BIGOT Albert
 
DIAC Clermont-Ferrand

Est né le 16 novembre 1900 au domicile de ses parents au N° 14, rue d'Alsace à Vichy (03). Son père Jean est restaurateur et sa mère Marguerite née BLANCHER est couturière.

Il est domicilié 23, rue Saint-Dominique à Vichy.
 
Source de la photo: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.
 

Incorporé le 1er octobre 1920 il est affecté au 5ème Régiment du Génie, puis au 52ème Bataillon du Génie. Il participe à l'occupation des Pays Rhénans. Il est libéré le 23 septembre 1922.

Le 30 novembre 1922 il épouse Germaine FONCEL à Vichy.

Rappelé le 2 septembre 1939 il est affecté au Dépôt du Génie N° 5 et est démobilisé le 20 juillet 1940.

Il exerce ensuite la profession d'administrateur de société.

Il recueille des renseignements qu'il transmet sous le pseudonyme de "Ferdinand" aux réseaux "Marco Polo" et "Alliance".

Il est arrêté le 20 avril 1944 «sur dénonciation anonyme à la Gestapo pour délit de gaullisme» (Le Patriote de Saint-Etienne le 17 mai 1945).

« Le 29 avril, deux par deux et menottes aux mains, on nous fit monter dans un car qui nous transporta à Moulins. Le séjour à Moulins ne dura que quarante-huit heures et nous repartîmes avec nos compagnons de misère vers Compiègne. Notre arrivée eut lieu le 3 mai.»

Le 12 mai 1944 il est déporté de Compiègne à Buchenwald où il arrive le 14 dans le convoi N° I.211. Il reçoit le matricule N° 52147 et après la quarantaine il est transféré le 9 juin au Tunnel de Dora.
 
Il est alors affecté au Kommando d'Harzungen.
 
Harzungen, «Anna» ou «Mittelbau II»: Kommando des KL Buchenwald-Dora. Situé à quelques kilomètres de Dora, ce Kommando est ouvert en avril 1944. Il dépend d'ailleurs de ce complexe de Dora et son activité principale est l'installation d'une usine souterraine dans la colline du Himmelberg. Il est évacué vers Bergen Belsen.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.
 
Il est évacué le 1er avril 1945 vers le camp mouroir de Bergen Belsen. Il y est libéré le 15 avril 1945 par les troupes britanniques et est rapatrié  le 30 avril.
 
Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 59538), il est homologué en tant que Résistant au titre de la R.I.F. (Résistance Intérieure Française) et des D.I.R. (Déportés et Internés de la Résistance).

La carte de Déporté Résistant lui est attribuée le 4 novembre 1954.

DIAC Clermont-Ferrand
 
Source: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants.
Il décède 15 juillet 1988 à Vichy.
 
 

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1, 1 R 1920.940.1595,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 168

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants du Puy-de-Dôme

- Etat civil de Vichy (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- La Nation Vichy 22 et 23 mai 1945

- Le Patriote de Saint-Etienne 17 et 19 mai 1945

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos  Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 59538)
 
©  AFMD de l'Allier