Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
MEGGLÉ Henri Serge Georges 
 

Est né le 9 mai 1917 à Milan (Italie).  Il est le fils d'Armand et de Renée née GENERAUD.

Célibataire domicilié rue de Tournon à Paris (6ème) il exerce la profession de secrétaire dactylographe.

Appelé le 20 octobre 1937 il est affecté au 6ème escadron du train, puis il est transféré le 15 février 1938 au 106ème régiment d'Infanterie. Il est démobilisé par le centre de Paris Exelmans et rayé des contrôles le 18 septembre 1940.

Source de la photo: Archives privées.

Il passe en Zone Libre en janvier 1941 et entre comme agent de liaison au mouvement "Combat" de 1941 à 1942 à Lyon. Puis il s'engage pour la durée de la guerre au réseau Gallia - R.P.A. à compter du 1er juin 1942.
Réseau «Gallia»: Gallia, en zone sud, est le plus important des réseaux de renseignement français libres créés avec le concours des mouvements clandestins. En effet, les trois grands mouvements de zone sud, récemment fusionnés au sein des Mouvements Unis de Résistance (MUR), sont concernés par la mission fixée à Henri Gorce par le Bureau Central de Renseignements et d'Action (BCRA) en février 1943: il s'agit de les convaincre de créer, à partir de leurs services de renseignements existants, un réseau rattaché à la France Libre et spécialisé dans le renseignement militaire, ceci dans la perspective du futur débarquement allié.
Gallia devient un des plus gros réseaux en activité par son effectif (2500 agents) et le volume du courrier expédié. Il continue son action pendant la retraite allemande de l'été 1944, en particulier en transmettant des renseignements sur les objectifs à bombarder.
Source: Dictionnaire Historique de la Résistance.

Il devient secrétaire à la Radiodiffusion Nationale qui se trouve au Cecil Hôtel, 13, Boulevard de Russie à Vichy (03). Il est domicilié à l'Hôtel de Genève .

Il est arrêté par la Gestapo le 30 juillet 1943 sur son lieu de travail Villa des Fleurs  à Vichy et interné à Vichy jusqu'au 12 août 1943. Il est ensuite transféré à la prison de Montluc à Lyon (69) avant d'être dirigé sur Compiègne le 3 décembre 1943.

Le 14 décembre 1943 il est déporté de Compiègne à Buchenwald où il arrive le 16 dans le convoi N° I.161. Il reçoit le matricule N°38005 et après la quarantaine le 11 janvier 1944 il est transféré à Dora et affecté au Kommando de Nordhausen.
 
Nordhausen: Kommando des KL Buchenwald-Dora.Ce Kommando est situé à quelques kilomètres du camp de Dora et il fonctionne au service d'entreprises de la ville. Les détenus sont logés à la Boelcke Kaserne, où on regroupe de plus en plus, en 1945, des détenus inaptes au travail, extraits d'autres Kommandos, comme celui d'Ellrich. Un transport est ainsi formé vers Bergen-Belsen le 6 mars 1945, et aucun de ceux qui le forment ne revient de déportation.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.
 
Il s'évade au cours du bombardement de Nordhausen le 3 avril 1945. Repris le 5 avril, il s'évade à nouveau le 10 avril.
 
Il est rapatrié le 8 juin 1945.
 
Photo: Henri MEGGLE à son arrivée à Paris. Source: Archives privées.

Il reprend ses activités de journaliste reporter au Journal parlé pour la Radiodiffusion Française.

Le 18 avril 1953 il épouse Simone SEYTRES, sa compagne depuis 1948, à Paris (4ème). Ils ont quatre enfants.

Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 408735), il est homologué en tant que Résistant au titre  des F.F.C. (Forces Françaises Combattantes) et des D.I.R. (Déportés et Internés de la Résistance).

Le 24 novembre 1954 lui est attribuée la carte de Déporté Résistant N° 1 001 23818.

Archives de la famille

Source du document ci-dessus: Archives de la famille.


Il décède le 21 septembre 2005 à Nans-les-Pins (83).

 

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1289 W 51

- Archives Départementales du Rhône 3335 W 24, 335 W 15,

- Archives de la famille

- Archives de Paris 1 R 1937.454

- Archives privées

- Dictionnaire Historique de la Résistance sous la direction de François Marcot Editions Robert Laffont 2006

- Etat civil de Nans-les-Pins (83)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos   Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- Service Historique de la Défense GR 16 P 408735

 
©  AFMD de l'Allier