Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

BOUDET Elie Marceau

Nous sommes à la recherche d'une photo.

est né le 4 juin 1908 au domicile de ses parents à Murat (15). Son père Adrien Maximilien est typographe et sa mère Ida Marguerite née GEORGES est sans profession.

Employé à la SNCF à Moulins (03) comme homme d'équipe,  il est domicilié avec son amie  et sa mère au N° 8, rue Jean Bart en cette même ville.
 
Le 17 décembre 1942 il signe un contrat d'un an à l'Office de Placement Allemand  et est affecté comme employé à la gare de triage de la Société des Chemins de Fer allemands à Linz en Autriche. Il travaille pour l'entreprise AEG (Allgemeine Elektricitäts-Gesellsschaft) , fabricant allemand d'équipements électriques et de matériel roulant ferroviaire.

Source des deux documents ci-dessus: Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains 21 P 429 986.

Il est arrêté le 25 août 1944 à la gare de Moulins alors que se prépare le départ du convoi des 66 derniers prisonniers de la Mal-Coiffée. Madame Yvonne MONCEAU signale qu'il est arrêté au dernier moment et "est embarqué avec les autres". Il se serait approché trop près des wagons.

Ils sont internés à la Caserne Friedrich avant d'être déportés le 5 septembre 1944 de Belfort à Buchenwald où il arrive le 10 dans le convoi N°I.285.


Source du document ci-dessus extrait de la liste du convoi N°I.285 transmise par l'Association Française  Buchenwald-Dora et Kommandos.

Il reçoit le matricule N° 85188 et, après une courte quarantaine passée au Petit Camp au Block 63, il est envoyé au Grand Camp au Block 14 avant d'être transféré au Kommando B II, c'est-à-dire  Langenstein-Zwieberge. Il y arrive le 26 septembre et est affecté au Block 3.
 
Source du document ci-dessus extrait du Registre Matriculaire des 85000 transmis par l'Association Française  Buchenwald-Dora et Kommandos.


Langenstein ou "Malachit" ou "Zweiberge": Kommando des KL Buchenwald-Dora. Ouvert en avril 1944 ce Kommando est installé près du village de Langenstein, à quelques kilomètres d'Halberstadt. Le chantier de Langenstein est le chantier B2 du Sonderstab Kammler. Les détenus creusent près de 10 km de galeries dans les collines du Thekenberg devant servir à enterrer les productions des usines Junkers. Au total, près de 7000 détenus y travaillent. 3000 détenus sont évacués le 9 avril 1945 et 1600 sont libérés le 13 avril 1945 par les Américains.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.
 


Il décède le 9 avril 1945 à Langenstein Zwieberge selon l'état civil de Murat et de Moulins et le JO N° 270 du 21 novembre 2009, ce qui est confirmé par  le document ci-dessous.
 
Source du document ci-dessus extrait de la liste, par ordre de décès, des Français morts à Langenstein-Zwieberge. Liste transmise par l'Amicale de Langenstein.

Dans le document ci-dessus, la date de décès est indiquée dans la 7ème colonne "45.04.09", le 9 avril 1945, l'âge dans la 8ème colonne "37" ans après "196" jours passés à Langenstein dans la 9ème colonne.
Son nom figure sur la plaque «A la mémoire des agents de la SNCF Morts pour la France 1939-1945» à la gare de Moulins quai N° 1.
 

Photos: AFMD de l'Allier.

Mais la mention "Mort pour la France" ne figure ni à l'état civil de Murat ni à l'état civil de Moulins.

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Secrétariat d'Etat à la Défense en date du 29 septembre 2009 paru au Journal Officiel N° 270 du 21 novembre 2009.

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 2330 W 20

- Archives Municipales de Moulins 5 H 80

- Archives du Kommando de Langenstein-Zwieberge sur Ancestry.com et JewishGen.org

- Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains 21 P 429 986

- Etat civil de Murat (15) et de Moulins (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos  Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- MemorialGenWeb site Internet

- Mémorial de Langenstein transmis par l'Amicale de Langenstein

- Monceau Yvonne  Une prison militaire allemande à Moulins La Mal Coiffée Crépin-Leblond Editeur Moulins 1945
 
©  AFMD de l'Allier