Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

LÉVY Pierre Isidore

est né le 17 juillet 1900 au domicile de ses parents au N° 8, rue de Rivoli à Paris (4ème)

Son père Léopold est négociant en gros et sa mère Irma née FRANC est sans profession.

Ancien élève de l'Ecole des Chartes, Maître des Requêtes au Conseil d'Etat, il est domicilié 27, rue du Mont-Cenis à Paris (18ème).
 
Source de la photo ci-contre: © Mémorial de la Shoah cote MXII_7555/.

Intendant militaire adjoint à compter du 1er juillet 1938, il est rappelé  par décret de mobilisation générale le 2 septembre 1939 et est affecté à la 8ème Région. Il passe à l'Intendance de la 58ème Division d'Infanterie. Il est démobilisé à Monflanquin (47) le 27 juillet 1940.

Il est baptisé le 4 juillet 1941 dans l'église Notre-Dame de Senlis (60). Le 9 octobre 1941 il épouse Henriette LATREUILLE à Paris (7ème) et ils ont un fils. Ils sont domiciliés au N° 101, rue Saint-Dominique à Paris (7ème).

Il est en résidence provisoire à l'Hôtel Régina à Royat (63) où il a été replié avec son administration, le Conseil d'Etat.

Issu de deux grands-parents israélites et de deux grands-parents catholiques et lui-même catholique marié à une "aryenne", il est arrêté le 8 juillet 1943 à la Ligne de Démarcation à la descente de l'autobus Vichy-Moulins 
«pour infraction aux lois sur les Juifs» et interné à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03).

Il avait obtenu un certificat de non appartenance à la race juive  délivré par Xavier Vallat, commissaire aux Questions Juives. Ce certificat qui lui permettait de circuler entre Paris et Vichy, lui fut "brusquement et illégalement retiré par Darquier de Pellepoix" selon Madame Pierre LÉVY.


Le préfet délégué du Ministre de l'Intérieur intervient en sa faveur par lettre en date du 9 août 1943 auprès du Commandant des Forces Supérieures de Police et des S.S, mais son intervention reste sans effet.

Pierre Isidore LÉVY est transféré le 8 septembre 1943 de Moulins à Drancy où il reçoit le matricule N° 4785.

Le 7 octobre 1943 il est déporté de Drancy à Auschwitz par le convoi N° 60.

Extrait de la liste du convoi N° 60. Source: Service International de Recherche d'Arolsen 1.1.9.1/11183514.

Dans Le Mémorial de la Déportation des Juifs de France, Serge Klarsfeld écrit à propos du convoi N° 60 parti de Paris/Bobigny: " Le convoi compte 564 hommes et 436 femmes. 108 enfants de moins de 18 ans. (...) A l'arrivée à Auschwitz (le 10 octobre) , 340 hommes furent sélectionnés et allèrent à Buna (matricules 156940-157279). 169 femmes furent laissées en vie (Mles 64711-64879). 491 personnes furent immédiatement gazées. En 1945 31 survivants dont 2 femmes".

Il décède le 1er février 1945 en Allemagne selon le JO N° 296 du 21 décembre 1995. Le décès n'est pas transcrit à l'état civil de Paris (4ème). La date de décès retenue par le Journal Officiel sous-entend qu'à son arrivée à Auschwitz Pierre Isidore LÉVY a été sélectionné pour le travail et qu'il a ensuite participé à l'évacuation d'Auschwitz au cours de laquelle il est décédé.

La carte de Déporté Politique N° 1.133.0797 lui est attribuée à titre posthume le 20 juin 1963 par la Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre.

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Ministère des Anciens Combattants en date du 18 septembre 1995 paru au Journal Officiel N°296 du 21 décembre 1995.

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 996 W 159.05, 996 W Mesures antisémites  Déportation Transfert de la prison de Moulins vers le camp de Drancy 1942-1944

- Archives Nationales Fichier Drancy adultes F/9 transmis par le CDJC

- Centre de Documentation Juive Contemporaine CXVI 130, DI-224, DI (1-24)  CCCLXXVI-12,

- Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains

- Etat civil de Paris (4
ème)

- Klarsfeld Serge Liste des transferts de Moulins à Drancy

- Klarsfeld Serge Mémorial de la Déportation des Juifs de France 1978

- MemorialGenWeb  site Internet

- Mémorial de la Shoah cote MXII_ 7555

- Rougeron Georges
Quand Vichy était capitale 1940-1944 Editions Horvath 1983 p.361

Service International de Recherche d'Arolsen 1.1.9.1/11183514.

 
©  AFMD de l'Allier