Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

SALOMON Gilbert Theodor


 
est né le 5 juillet 1929 à Lisdorf-sur-Sarre (Allemagne). Il est le fils de Sigmund et de Malvine née MULLER. Il a 3 frères: Robert Edgar, Alfred et Pierre.
 
Expulsée de Moselle par les nazis parce que Juive, la famille quitte Metz où elle est domiciliée 4 bis, rue Henry Maret, pour se réfugier à Vichy (03) au N° 5, rue Mombrun.
 
Source de la photo ci-contre: Archives de la famille.

Son nom figure sur la liste des Juifs français "ayant souscrit une déclaration dans le département de l'Allier" conformément à la loi antisémite du 2 juin 1941 promulguée par l'Etat Français.

Source: Archives Départementales de l'Allier 756 W 1.

 
Il est fiché à l'âge de 14 ans par l'Etat Français en 1943 en tant que Juif français (fiche orange).

Source du document ci-contre à gauche: Archives Départementales de l'Allier 996 W 778 W 112.

Source du document ci-contre à droite: Archives Municipales de Vichy H 101 Boîte N° 5. Fiche remplie par sa tante, Yolande HEYMANN.

Il est arrêté par 4 agents de la Gestapo et un milicien français avec son frère Alfred  dit Freddy et leur tante Caroline LÉVY née MULLER dans la rafle du 11 avril 1944. Ils sont internés à Vichy, puis à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins. Ils sont ensuite transférés le 21 avril 1944 à Drancy où Gilbert reçoit le matricule N° 20273.
 
Le 29 avril 1944 ils sont déportés  de Drancy à Auschwitz par le convoi N° 72.


Dans Le Mémorial de la Déportation des Juifs de France, Serge Klarsfeld écrit à propos du convoi N° 72: " Ce convoi emporte 1004 Juifs dont 398 hommes et 606 femmes. Parmi eux 174 enfants de moins de 18 ans. (...) A l'arrivée à Auschwitz, 48 hommes furent sélectionnés avec les matricules 186596 à 186643 et 52 femmes dont les matricules se situent aux environs de 80600. En 1945 il y avait 37 survivants dont 25 femmes".

 Document ci-dessus: Extrait du convoi N° 72. Source: Service International de Recherche d'Arolsen 1.1.9.1 / 11184193.


Il est sélectionné pour le travail à l'âge de 14 ans et 10 mois et reçoit le matricule N° 186631.

Il est évacué d'Auschwitz et arrive au camp de concentration de Buchenwald le 26 janvier 1945 sous le nom de GILBERT Saly. Il y a donc eu inversion du prénom et du nom, Saly étant le diminutif du prénom Salomon. Mais le numéro de matricule d'Auschwitz 186631 est le même.

A Buchenwald il reçoit un autre matricule, le N° 122316.



Document ci-dessus: Extrait du transfert d'Auschwitz à Buchenwald. Source: Service International de Recherche d'Arolsen 1.1.2.1 / 495428.


Dans le document ci-dessus dans la 7ème colonne sont indiqué(e)s les professions ou emplois auxquels les déportés ont été affectés: "schloss(er)=serrurier", "Tischl(er)=menuisier", "Beamter= fonctionnaire".  Pour Gilbert SALOMON, on peut penser qu'il a travaillé en tant que "Schweiss(er):soudeur".

Il  est libéré à l'âge de 16 ans et 3 mois à Buchenwald le 11 avril 1945 par l'armée américaine et est rapatrié le 27 avril 1945 par le centre de Thionville.

La carte de Déporté Politique N° 1.157.0796 lui est attribuée le 21 avril 1956 par le Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre.

Témoignage  de Madame Yolande HEYMANN née MÜLLER recueilli le 19 septembre 1955 par les gendarmes de la Brigade d’Illkirch (67) sur les arrestations du 11 avril 1944 au 5, rue Mombrun à Vichy:

«  Je me trouvais à Vichy à mon domicile le 11 avril 1944 lorsque cinq agents de la Gestapo se sont présentés chez nous pour arrêter toutes les personnes de religion israélite. Ma sœur Madame MEYER était alitée et je la soignais. Les agents de la Gestapo se sont abstenus de notre arrestation vu que ma sœur malade ne pouvait pas se déplacer et qu’elle avait besoin de mes soins. Par contre ils ont arrêté les frères SALOMON, Gilbert et Freddy ainsi que ma sœur MÜLLER Caroline épouse LÉVY. J’ai appris par la suite que ces trois personnes ont été dirigées sur MOULINS, DRANCY et AUSCHWITZ. SALOMON Gilbert seul est revenu du camp de concentration de Buchenwald, les autres ayant été exterminés par les Allemands ».

Témoignage de Madame Elvire MEYER née MÜLLER  recueilli le 14 septembre 1955 par la Gendarmerie de Strasbourg (68) sur les arrestations du 11 avril 1944 au 5, rue Mombrun à Vichy:

«  J’habitais à Vichy rue Mombrun lorsque le 11 avril 1944 cinq hommes de la Gestapo se sont présentés à mon domicile. Ils avaient ordre d’arrêter toutes les personnes présentes de religion juive.

J’étais alitée, souffrant d’une phlébite. Ma sœur, Mme HEYMANN Yolande, était à mes côtés pour me soigner. Tout d’abord, ces policiers voulaient m’arrêter, mais voyant que je ne pouvais pas marcher, ils m’ont laissée chez moi.

Sur ces entrefaites, les enfants SALOMON Gilbert et Fredy, âgés alors de 14 et 12 ans, arrivaient à la maison venant du temple. Les hommes de la Gestapo les ont arrêtés immédiatement et emmenés avec eux. Plus tard, j’ai appris qu’ils avaient été dirigés sur Moulins et Drancy, puis déportés à Auschwitz (Allemagne).
Des 25 personnes arrêtées ce jour-là, il n’y a que SALOMON Gilbert qui en est revenu vivant ».

Source: Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains à Caen.

Sources:

- Archives de la famille HEYMANN

- Archives Départementales de l'Allier 756 W 1, 996 W 194.01, 996 W 778 W 112,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 168

- Archives Municipales de Vichy H 101 Boîte N° 5

- Archives du Musée d'Auschwitz

- Centre de Documentation Juive Contemporaine.

- Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains à Caen

- Klarsfeld Serge Liste des transferts de Vichy à Drancy du 21 avril 1944

- Klarsfeld Serge Mémorial des Enfants Juifs Déportés de France octobre 1994

- Service International de Recherche d'Arolsen  1.1.5.1 / 5319405, 1.1.2.1 / 495428,  1.1.9.1 / 11184193, 1.1.2.1 / 495379, 1.1.2.1 / 501321,

- USHMM (United States Holocaust Memorial Museum)

 
©  AFMD de l'Allier