Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

DREYFUS Paul Abraham Auguste
 

Archives de la famille

est né le 26 avril 1917 rue des Raymonds à Dieulefit (26). Son père Ivan est docteur en médecine et sa mère Emma née BAUMGARTNER est sans profession. Son père Ivan, désireux de s'engager dans l'armée française, est envoyé comme remplaçant à Dieulefit où naîtra Paul. Ils sont domiciliés à Dieulefit.

Après la guerre, Ivan et Emma ainsi que leurs trois fils, Charles, Bernard et Paul, vont résider à Paris.

Il est en dernière année de médecine à Paris quand il est mobilisé.

Source de la photo: Archives de la famille.



Selon une source familiale, "Chargé d'évacuer des blessés vers le sud de la France, il rencontre sur les routes de l'exode une infirmière qu'il connaissait de vue, Henriette, née Fillon, qu'il épousera en 1942".

Il est étudiant en médecine domicilié rue de la Michodière à Clermont-Ferrand (63) quand le 28 juillet 1942 il épouse Henriette Yvonne Marie FILLON en cette même ville. Ils ont deux enfants, Catherine et Jean.

Médecin assistant à la Colonie Familiale d'Ainay-le-Château (03), il est arrêté le 25 novembre 1943 dans la rafle de la faculté de physique-chimie à Clermont-Ferrand. Selon une source familiale, "Le destin a voulu qu'il se soit rendu à la faculté, le jour de la rafle pour y déposer sa thèse afin de devenir officiellement médecin à la colonie psychiatrique d'Ainay-le-Château".   

La rafle du 25 novembre 1943
Elle est organisée par la Gestapo avec l'aide de 200 soldats allemands qui encerclent la Faculté des Sciences avenue Carnot. Sont visés les résistants, étudiants et professeurs, les Juifs, les étrangers ainsi que les Alsaciens-Lorrains venus avec l'Université de Strasbourg repliée à Clermont-Ferrand en 1939.
Environ 800 personnes sont arrêtées et 83 seront déportées.
Source: Gilles Lévy-Francis Cordet A nous, Auvergne!  Presses de la Cité 1981.

Il est interné à la prison du 92ème Régiment d'Infanterie à Clermont-Ferrand avant d'être transféré le 7 janvier 1944 de Clermont-Ferrand à Drancy où il reçoit le matricule N° 11041.

Le 10 février 1944 il est déporté de Drancy à Auschwitz par le convoi N° 68.

Source du document ci-dessus: Mémorial de la Shoah C68_14.

Dans Le Mémorial de la Déportation des Juifs de France, Serge Klarsfeld écrit à propos du convoi N° 68: " Ce convoi est constitué de 1500 déportés: 674 hommes, 814 femmes et 14 indéterminés. 279 moins de 18 ans. (...) A l'arrivée à Auschwitz le 13 février, 210 hommes sélectionnés reçurent les matricules 173708 à 173917 ainsi que 61 femmes (75340 à 75400). 1229 personnes furent aussitôt gazées. En 1945 on comptait 42 survivants dont 24 femmes."



Il est sélectionné pour le travail et reçoit le matricule N° 173758. Il est transféré à Monowitz le 12 septembre 1944. Selon les Archives du Musée d'Auschwitz, il est envoyé à l' Haeftlings-Krankenbau Auschwitz III, c'est-à-dire l' "hôpital" des détenus  comme malade ou plus vraisemblablement comme docteur.

Il est évacué et arrive à Buchenwald le 13 décembre 1944. Il y reçoit le matricule N° 108682 et est ensuite dirigé sur le Kommando   d'Ellrich.

Ellrich: Ce Kommando, dépendant du camp de Dora, est constitué de bâtiments abandonnés d'une fabrique avec un vaste terrain en friche. Entre mai et septembre 1944 on évacue vers Ellrich des milliers de détenus pour travailler sur des chantiers dépendant du «Sonderstab Kammler», qu'il s'agisse du creusement de galeries souterraines ou de tous les travaux de génie civil en surface.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Il décède le 15 mars 1945 à Ellrich selon l'état civil de Dieulefit et le JO N° 66 du 18 mars 1989.

Son nom figure sur le "
Relevé des noms de 740 prisonniers politiques de nationalité française décédés au camp d'Erich du 1er mai 1944 au 1er avril 1945".

Source: Liste transmise par l'Association Française Buchenwald Dora et Kommandos. Remerciements.

Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 192382), il est homologué en tant que Résistant au titre de la R.I.F. (Résistance Intérieure Française).

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Secrétariat d'Etat aux Anciens Combattants  en date du 7 février 1989 paru au Journal Officiel N° 66 du 18 mars 1989.




Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 996 W 159.05

- Archives de la famille

- Archives du Musée d'Auschwitz Haeftlings-Krankenbau Auschwitz III site Internet

- Centre de Documentation Juive Contemporaine

- Etat civil de Dieulefit (26) et de Clermont-Ferrand (63)

- Klarsfeld Serge Liste des transferts à Drancy

- Klarsfeld Serge  Mémorial de la Déportation des Juifs de France  1978

- Lévy Gilles et Cordet Francis
A nous, Auvergne! Presses de la Cité 1981

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- MemorialGenWeb  site Internet

- Serre Robert auteur de De la Drôme aux camps de la Mort Editions Peuple Libre 2006

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 192382)



©  AFMD de l'Allier