Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

MORIN André

est né le 4 janvier 1901 sur le bateau de Jean Barraud stationnant sur le Canal de Berry au bourg de Vaux (03). Son père Jacques est mineur et sa mère Annette née MARTINAUD est marinière.

Le 31 juillet 1922 il épouse Marie PIDARD à Chalon-sur-Saône (71).

Il exerce le métier de métallurgiste aux chantiers Schneider à Chalon-sur-Saône.

Source de la photo: Archives Départementales de Saône-et-Loire 2799 W 170.


Le 1er octobre 1943 il entre aux FTPF (Francs-Tireurs et Partisans Français) sous les ordres du capitaine FTPF André CHAMFROY. Il est agent de liaison avec l'état-major FTPF, il héberge des résistants et entrepose des armes.

Il est arrêté le 25 janvier 1944 et déporté le 6 avril 1944 de Compiègne à Mauthausen où il arrive le 8 dans le convoi N° I.199. Il reçoit le matricule N° 62852 et après la quarantaine il est transféré le 24 avril au Kommando de Melk.
 

Melk: Kommando du KL Mauthausen. La ville de Melk se trouve en Basse-Autriche. Le 21 avril 1944, arrivent 500 des 10000 détenus qui travaillent au projet ""Quartz"", c'est-à-dire à la construction d'une usine souterraine de roulements à billes pour la firme Steyr, Daimler et Puch. Si l'usine est pratiquement achevée, elle ne produit jamais un seul roulement à billes. Le 15 avril marque la fin de l'évacuation de ce Kommando vers Mauthausen ou Ebensee.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Il est  renvoyé au camp central de Mauthausen où il est libéré le 5 mai 1945 et est rapatrié  le 13 juin 1945.

Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 431342), il est homologué en tant que Résistant au titre de la R.I.F. (Résistance Intérieure Française) et des D.I.R. (Déportés et Internés de la Résistance).

Lui sont attribuées

- la carte de Déporté Résistant sous le N° 1.016.054328

- la carte de Combattant Volontaire de la Résistance le 16 septembre 1952

- la Médaille Militaire par décret du 15 novembre 1966

- la Croix du Combattant Volontaire 1939-1945 par décision ministérielle N° 2997 du 19 janvier 1970.


Sources:

- Archives Départementales de Saône-et-Loire 2799 W 170, 1 R 1921.946,

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Dijon

- Etat civil de Vaux (03) et de Chalon-sur-Saône (71)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2003

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 431342)

©  AFMD de l'Allier