Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

PIETRZYK Josef/Joseph Raymond

Nous sommes à la recherche d'une photo.et d'une copie de sa carte de Déporté. Nous contacter: afmddelallier@orange.fr

est né le 14 mars 1892 à Dabrowa-Gornicza (Pologne). Il est le fils de Théodore et de Pauline née GRONNERTOW.

Le 12 janvier 1913 il épouse Jadviga JANAS à Dabrowa-Gornicza et ils ont trois enfants.

Selon l'enquête des Renseignements Généraux de l'Allier, « PIETRZYK est entré en France par Strasbourg le 5 mars 1924, muni d'un passeport et d'un contrat de travail d'une durée d'un an, comme manœuvre, avec les usines St Jacques à Montluçon».

Il travaille ensuite à l'usine Dunlop jusqu'en 1932, puis revient à l'usine Saint-Jacques où il est employé comme pontonnier. La famille est domiciliée à la Cité Saint-Jacques du Diénat à Montluçon.

L'enquête effectuée en février 1942 par les Renseignements Généraux à la demande du préfet de l'Allier sur les membres de la famille PIETRZYK «qui manifesteraient des sentiments nettement communistes» ne confirme pas les soupçons du Préfet.

Le 15 septembre 1943 les usines Dunlop sont bombardées et détruites. Son beau-frère Wladyslaw JANAS se réfugie  avec sa famille chez les PIETRZYK domiciliés 10, Cité du Diénat à Montluçon.

Selon l'enquête des Renseignements Généraux, « A cette époque, de nombreuses défections de soldats incorporés dans l'armée allemande et d'origine polonaise se sont produites. Les autorités allemandes ont donc recherché les lieux d'hébergement et ont alors perquisitionné dans de nombreux îlots de la colonie polonaise.

C'est ainsi que M.JANAS a été arrêté par la Police allemande 10, Cité du Diénat le 24 septembre 1943 à 6 heures du matin (…) pour avoir hébergé des Polonais de l'armée allemande et avoir favorisé leur désertion».

Quant à Josef  PIETRZYK il est arrêté par la Gestapo le 23 septembre 1943 à Montluçon et transféré à Compiègne.  Il est déporté le 14 décembre 1943 de Compiègne à Buchenwald où il arrive le 16 décembre  dans le convoi N° I.161.

Source du document ci-dessus: Service International de Recherche d'Arolsen 1.1.5.3 / 6819623.

Dans l'en-tête du document ci-dessus, il est indiqué qu'il est déporté dans le cadre de l'opération "Meerschaum".

Note: "Aktion Meerschaum" ("Ecume de mer") est le nom de code d' une opération de « recrutement » de main d’œuvre en Europe de l’ouest afin d'alimenter les camps de concentration.


Il y reçoit le matricule N° 38622 et est transféré à Dora-Mittelbau le 28 octobre 1944.


Source du document ci-dessus: Service International de Recherche d'Arolsen  1.1.5.3 / 6819624.

Source du document ci-dessus: Service International de Recherche d'Arolsen 1.1.5.1 / 5363089.

Dora: Ce camp dépend à l'origine du KL Buchenwald qui n'est situé qu'à environ 80 km. Il a été créé en septembre 1943 pour accueillir dans ses tunnels l'usine de Peenemünde bombardée par la RAF le 17 août 1943. Les déportés travaillent en deux équipes de douze heures. Ils creusent des galeries dans des conditions inhumaines. Ils restent six mois sans voir le jour et couchent à même le sol. La mortalité est très élevée. Dora devient autonome en octobre 1944.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Il est porté «Disparu» selon le livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Par décision en date du 3 juillet 1946, le Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre décide la disparition de Joseph PIETRZYK avec cette mention: " La disparition s'est produite dans des conditions qui auraient donné droit à la mention "MORT POUR LA FRANCE" s'il y avait décès constaté".

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1, 1580 W 8, 996 W Police Politique Février 1942,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 171 Recensement des déportés de Montluçon

- Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains 21 P 525 727

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos  Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- Service International de Recherche d'Arolsen 1.1.5.1 / 5363089,  1.1.5.3 / 6819623, 1.1.5.3 / 6819624,

©  AFMD de l'Allier