Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
  BERTHAUD Pierre-Louis

est né le 25 août 1899 au N° 94, rue Mandron à Bordeaux (33). Son père Raymond et sa mère Léonie née JACOT sont instituteurs.

Note: la photo de Pierre BERTHAUD date d'octobre 1926. Il est présent au Congrès Radical pour le compte du Populaire du Centre.

Il est journaliste parlementaire domicilié à Gaillan-en-Médoc (33) quand  il épouse Aimée PEINE, artiste dramatique, à Paris (19ème) le 23 janvier 1939.

Il est exempté de service militaire.

Photo transmise par l'Office Universitaire de Recherche Socialiste.

Journaliste il est nommé en 1940 au Ministère de l'Information à Vichy (03) où il est domicilié 25, rue Nationale. Il travaille pour le réseau "Mithridate".


Réseau "Mithridate": créé dès 1940 par Pierre Herbinger, ce réseau de renseignements militaires travaille avec l'Intelligence Service. En 1943 Herbinger rattache son réseau au BCRA (Bureau Central de Renseignement et d'Action).
Source: Dictionnaire Historique de la Résistance sous la direction de François Marcot Editions Robert Laffont 2006.

Il est arrêté le 21 janvier 1944 à Vichy et est interné à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03) jusqu'au 25 février 1944, date à laquelle il est transféré à Compiègne.

Source du document ci-contre: Archives Municipales de Moulins 5 H 81.



Archives Municipales de Moulins 5 H 81
Le 18 juin 1944 il est déporté de Compiègne à Dachau où il arrive le 20 juin dans le convoi N° I.229.

Source du document ci-dessus: Mémorial annuaire des Français de Dachau  Amicale des Anciens de Dachau 1987.

Source du document ci-dessus: Service International de Recherches d'Arolsen.

Il y reçoit le matricule N° 74303. Il reste au camp central et est libéré le 29 avril 1945.

Il est rapatrié le 19 mai 1945.

Son premier mariage ayant été dissous le 4 juillet 1944, il épouse en secondes noces Madeleine CASTELAIN le 28 juillet 1945 à Paris (17ème).

En février 1947 il est le 591ème à adhérer à l'association "Ceux de la Mal-Coiffée", présidée par Maître Maurice TINLAND, grand résistant moulinois. Voir le document ci-dessus à droite.


Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 53393 ), il est homologué en tant que Résistant au titre des F.F.C. (Forces Françaises Combattantes) et  des D.I.R. (Déportés et Internés de la Résistance).

Il décède le 8 août 1956 à Séry-Magneval (60).




Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1

- Archives Départementales de la Gironde 1 R 1919.3266,

- Archives du camp de Dachau sur Ancestry.com et JewishGen.org

- Archives Municipales de Bordeaux 1 E 376 N° 1179

- Archives Municipales de Moulins 5 H 81

- Etat-civil de Paris (19ème)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial annuaire des Français de Dachau  Amicale des Anciens de Dachau 1987

- Office Universitaire de Recherche Socialiste: Fonds André Lebey 50 APO 9

- Rougeron Georges Quand Vichy était capitale 1940-1944 Editions Horvath 1983

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 53393 )

- Service International de Recherches d'Arolsen.

©  AFMD de l'Allier