Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

LEDUC Pierre

DIAC Clermont-Ferrand

Est né le 30 décembre 1919 au domicile de ses parents au village des Boutais à Vallon-en-Sully (03).

Son père Jean-Baptiste et sa mère Marie née LAFAIX sont cultivateurs.

Il est ajourné en 1939 pour le service militaire.


Source de la photo: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.


Il est ouvrier agricole à Braize (03) et épouse Jeanne CHAMIGNON à Braize le 29 novembre 1941.

Recensé pour le S.T.O. à Braize en octobre 1943, il en est exempté en tant qu'agriculteur.

S.T.O.: Le Service du Travail Obligatoire en Allemagne est instauré par Pierre Laval le 16 février 1943. Les premiers concernés sont les jeunes gens nés au dernier trimestre 1919 ou en 1920-21-22. Ils doivent aller travailler pendant deux ans dans les usines allemandes. Les réfractaires vont grossir les rangs de la Résistance.

Résistant il fait partie du groupe d'environ 150 membres des FFI (Forces Françaises de l'Intérieur) attaqués le 19 juillet 1944 par la Brigade Jesser à Saint-Dizier-Leyrenne (23). Ils sont encerclés et 70 d'entre eux dont Pierre LEDUC sont arrêtés et «emmenés en voiture, menottés deux par deux, à Bourganeuf où ils sont d'abord enfermés dans une salle de la mairie et ensuite à la tour Zizim.»

Le 20 juillet ils sont transférés à Aubusson, puis le 23 à la prison du 92ème R.I. à Clermont-Ferrand (63), puis le lendemain à la caserne Krien à Dijon pendant une semaine.

Le 1er août 1944 il est déporté de Dijon à Cologne dans un train de travailleurs volontaires.

Au bout de 4 jours à Cologne il est affecté au Kommando  de Köln-Deutz qui dépend du KL Buchenwald.

KÖLN DEUTZ
En français: Cologne
Ouverture: probablement septembre 1944
Evacuation: probablement mars 1945
Effectifs: une centaine
Activités: SS BAUBRIGADE III
Les détenus sont cantonnés sur le champ de foire de Deutz, une commune de la banlieue Est de Köln. Ils sont employés à la fabrication de wagons.
Source: Association Française Buchenwald Dora et Kommandos.

Une baubrigade est un kommando extérieur mobile qui travaille souvent sur les voies ferrées soit pour les installer soit pour les réparer en cas de bombardement.

Il s' en évade le 7 octobre 1944.

Lui sont attribuées

- la Croix du Combattant Volontaire de la Résistance

- la carte de Déporté Résistant N° 1.011.35783  sur décision du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 14 octobre 1966.

Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 352435), il est homologué en tant que Résistant au titre  des D.I.R. (Déportés et Internés de la Résistance).


Source: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.


Il décède à Désertines (03) le 8 avril 2003.


Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1 R 1939.1074.792, 778 W 17,

- Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Etat civil de Vallon-en-Sully (03) et de Braize (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 352435)

©  AFMD de l'Allier