Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

MARTIN Henri


Est né le 30 avril 1919 au domicile de ses parents au bourg de Thiel-sur-Acolin (03). Son père Adolphe est propriétaire et sa mère Jeanne née CHAMBAT est sans profession.

Incorporé le 29 novembre 1939 il est affecté au 409ème RADCA (Régiment d' Artillerie de Défense Contre Avions) à Tours (37), puis au 404ème RADCA, puis au 2ème Régiment de Hussards.

Source du document ci-contre: Archives de Paris 3595 W 47.

Il est démobilisé de l'Armée d'Armistice le 28 novembre 1942.

Le 1er octobre 1943 il s'engage pour la durée de la guerre au réseau «Cohors- Asturies» en tant qu'agent P 2, c'est-à-dire à plein temps et rétribué avec le grade correspondant de sous-lieutenant.

«Cohors-Asturies»: réseau de renseignements créé par Christian Pineau en 1942, dirigé par Christian Pineau en Zone Sud et par Jean Cavaillès en Zone Nord.
Source:
Dictionnaire Historique de la Résistance.

Il est arrêté le 27 juillet 1944.

Le 15 août 1944 il est déporté de Paris gare de Pantin à Buchenwald où il arrive le 20 dans le convoi N° I.264. Il reçoit le matricule N° 77484 et après la quarantaine il est transféré au camp de Dora.

Dora: Ce camp dépend à l'origine du KL Buchenwald qui n'est situé qu'à environ 80 km. Il a été créé en septembre 1943 pour accueillir dans ses tunnels l'usine de Peenemünde bombardée par la RAF le 17 août 1943. Les déportés travaillent en deux équipes de douze heures. Ils creusent des galeries dans des conditions abominables. Ils restent six mois sans voir le jour et couchent à même le sol. La mortalité est très élevée. Dora devient autonome en octobre 1944.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Il est blessé le 5 avril 1945 et rentre le 14 mai 1945.

Il est radiotélégraphiste domicilié au bourg de Thiel-sur-Acolin quand il épouse le 25 octobre 1945 Marthe CLUZEAU également domiciliée à Thiel-sur-Acolin.

La carte de Déporté Résistant N°1.001.00434 lui est attribuée par le Secrétariat d'Etat aux Anciens Combattants en date du 4 juillet 1950.

Source du document ci-dessus: Archives de Paris 3595 W 47.

Il décède le 30 janvier 1988 à Montmorency (95). Son décès étant "imputable à la déportation par présomption" selon la Commission Consultative Médicale du 7 juillet 1988, la mention "Mort pour la France"  lui est attribuée le 5 décembre 1988.

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1 R 1939.1075.1265,

- Archives de Paris 3595 W 47

- Dictionnaire Historique de la Résistance sous la direction de François Marcot Robert Laffont 2006

- Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains

- Etat civil de Thiel-sur-Acolin (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos  Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

©  AFMD de l'Allier