Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

WIDMER Jacques André

Nous sommes à la recherche d’une copie de sa carte de Déporté. Nous contacter : afmddelallier@orange.fr


est né le 18 septembre 1924 au domicile de ses parents au N° 16, rue de la Paix à Moulins (03). Son père André est ingénieur agricole et sa mère Sophie née BONERANDI est sans profession.

Apprenti mécanicien célibataire il est domicilié 19, rue Persoz à Villeurbanne (69).

Source de la photo: Mitzner Charles Seuls au monde Editions le Manuscrit 2010.


Il est arrêté le 1er mars 1943 dans la rafle à Villeurbanne (69). Il s'agit d'une rafle de représailles à l'action de la Résistance, rafle au cours de laquelle, selon le livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation, 134 hommes  sont arrêtés  par la Wehrmacht.

Ils sont internés au Fort de Montluc avant d'être transférés à Compiègne. Les hommes dont le nom va de A à L sont déportés à Mauthausen le 16 avril 1943 dans le convoi N° I.93. Ceux dont le nom va de M à W sont déportés à Mauthausen le 20 avril 1943 dans le convoi N° I.94.

Jacques WIDMER dont le nom commence par un W est donc déporté le 20 avril de Compiègne à Mauthausen où il arrive le 22 dans le convoi N° I.94. Il reçoit le matricule N° 28671 et reste au camp centra
après la quarantaine avant d'être affecté le 10 septembre 1943 au Kommando de Schwechat ...

Schwechat: Kommando du KL Mauthausen. Ce Kommando est créé  le 30 août 1943  pour la construction d'avions et le montage de chasseurs de nuit. Il est fermé en juillet 1944.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

...et de Floridsdorf.

Floridsdorf: Kommando du KL Mauthausen. Ce Kommando-usine est créé le 14 juillet 1944 dans le Grand-Vienne. Les camps de Jedlesee et de Floridsdorf forment avec le camp d'Hinter Brühl le camp de Wien-Schwechat, ouvert en décembre 1944, le complexe de Wien-Floridsdorf au profit de la firme aéronautique Heinkel.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Il est renvoyé au camp central de Mauthausen le 29 novembre 1944. Le 2 décembre 1944 il fait partie des 1120 hommes dont 249 Français qui sont transférés de Mauthausen à Auschwitz.

Source du document ci-dessus: Service International de Recherches d'Arolsen 7411445. 

Dans le Mémorial des Français non-juifs déportés à Auschwitz, Birkenau et Monowitz, Henry CLOGENSON et Paul LE GOUPIL expliquent le motif de ce transfert: «On peut être étonné qu'un convoi de 1120 détenus, dont aucun Juif, ait quitté MAUTHAUSEN pour AUSCHWITZ le 2 décembre 1944 alors que ce dernier camp allait être évacué quelques semaines plus tard. La raison en était, comme pour les deux convois partis de DACHAU en novembre, un besoin de main-d'œuvre, essentiellement destinée à MONOWITZ, pour combler les vides dus aux évacuations vers l'Ouest et aux décès».

A Auschwitz Jacques WIDMER reçoit le matricule N° 202303.

Puis il est évacué en janvier 1945 sur Buchenwald où il reçoit un nouveau matricule, le N° 123919.



Source du document ci-dessus: Service International de Recherches d'Arolsen 7411451.

Il est de nouveau transféré, mais  à Sachenhausen cette fois-ci.
Source du document ci-dessus: Service International de Recherches d'Arolsen 7411452.

Il est libéré le 22 avril 1945 à Salzweg et est rapatrié par Hazebrouk (59) le 22 mai 1945.

Le 17 avril 1948 il épouse Irène ROSAN à Lyon (69).


Sources:

- Archives Départementales du Rhône 3335 W 25, 3335 W 15,

- Amicale des déportés, familles et amis de Mauthausen campmauthausen.org

- Etat civil de Moulins (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mauthausen Le Troisième Monument  Amicale de Mauthausen

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos  Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- Mémorial des Français non-juifs déportés à Auschwitz, Birkenau et Monowitz Henry Clogenson et Paul Le Goupil publié à compte d'auteurs

- Mitzner Charles Seuls au monde Editions le Manuscrit 2010

- Service International de Recherches d'Arolsen  7411445, 7411451, 7411452,  

©  AFMD de l'Allier