Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
JEAN André

Est né le 6 juin 1913 au domicile de ses parents à Saint-Léger commune de Bourbon-Lancy (71). Son père Jean est maître d'hôtel et sa mère Antoinette née BOUFFERET est sans profession.

Il exerce le métier de plâtrier-peintre et est domicilié rue de la Montagne à Lapalisse (03).

Engagé volontaire pour deux ans le 1er février 1932 à Moulins (03), il est incorporé au 64ème Régiment d'Artillerie d'Afrique au Maroc. Il est rayé des contrôles le 1er février 1934.

Le 2 mars 1935 il épouse Georgette COMBARET à Lapalisse et ils ont 2 enfants.

Source de la photo ci-contre: Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains.


Nommé Elève garde à cheval le 22 septembre 1938 il est affecté à la 4ème Légion de Garde Républicaine Mobile 2ème Compagnie à Neufchâteau (88) et est titularisé garde à cheval le 24 avril 1939.

Mobilisé le 28 août 1939 il devient sous-officier de carrière le 22 septembre 1941.

Selon son témoignage il participe le 7 juin 1944 à la prise de la Kommandantur de Guéret (23) où 17 Allemands sont faits prisonniers. Après s'être replié sur Janaillat (23),  il participe avec ses camarades à la prise du moulin. Il y est fait prisonnier par la SS division "Der Führer" le 11  juin "les armes à la main (fusil 36 et pistolet rubis 7/65) alors que nous défendions ce moulin" selon son témoignage . Il est transféré le 14 juin au Frontslalag 122, c'est-à-dire au camp de Compiègne.

Le 18 août 1944 il fait partie des 1289 hommes déportés de Compiègne-Rethondes à Buchenwald où il arrive le 21 août dans le convoi N° I.265.

C'est le dernier convoi à partir de Compiègne-Royallieu malgré diverses tentatives pour empêcher son départ dont celles du Consul de Suède et de la Croix-Rouge.

A Buchenwald André JEAN reçoit le matricule N° 81075 et après la quarantaine il est affecté le 13 septembre 1944 au Kommando de Neu Stassfurt.

Source du document ci-dessus : Service International de Recherches d’Arolsen 6182383.


A Buchenwald André JEAN reçoit le matricule N° 81075. Après la quarantaine il est affecté le 13 septembre 1944 au Kommando de Neu Stassfurt.

Neu Stassfurt ou "Reh": Kommando du KL Buchenwald. A 8 km de Stassfurt et à 35 km de Magdeburg, les détenus de ce Kommando, ouvert le 13 septembre 1944, doivent installer dans une ancienne mine de sel une usine souterraine. Ils sont près de 500 détenus en janvier 1945. Presque tous sont Français. L'évacuation a lieu vers les Sudètes.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Selon le témoignage du gendarme Pierre DONAN (matricule N°68611 à Buchenwald), il est "parti en colonne d'évacuation conduite par les S.S. sur les routes de l'Allemagne jusqu'au 8 mai 1945, date de libération par les troupes russes aux environs de Zwickau (frontière tchécoslovaque)".

Il est rapatrié le 12 mai 1945. Après sa convalescence il est affecté sur sa demande à la Brigade de Gendarmerie de Saint-Germain-des-Fossés (03).

Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 307746), il est homologué en tant que Résistant au titre  des D.I.R. (Déportés et Internés de la Résistance).

La carte de Déporté Résistant N° 1.011.23275 lui est attribuée sur décision du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 8 octobre 1954.

Source du document ci-dessus: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.


La carte de C.V.R. (Combattant Volontaire de la Résistance) N° 053869  lui est attribuée  le 25 mai 1955.

Il est rayé des contrôles le 1er août 1956 et est réformé définitif par la Commission de Réforme de Clermont-Ferrand le 19 mars 1957.

Il décède le 5 novembre 1960 à Vichy (03).



Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1, 1 R 1933.1041.1297,

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains 21 P 576 229

- Etat civil de Bourbon-Lancy (71)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos  Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- Office Départemental des Anciens Combattants de l'Allier

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 307746)

- Service International de Recherches d’Arolsen 6182383,

©  AFMD de l'Allier