Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

PICAUD Marcel André

DIAC Clermont-Ferrand

est né le 19 juin 1914 à Evaux-les-Bains (23). Son père Nicolas est mineur et sa mère Marie née ANDRÉ est ménagère.

Il est adopté par la Nation suite au jugement du Tribunal de Montluçon du 12 novembre 1920.

Source de la photo: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.


Domestique agricole il est employé chez M.LABOUESSE au lieudit Bussière à Sainte-Thérence (03).

Il est arrêté le 25 mai 1944 vers 5 heures du matin à Sainte-Thérence chez son employeur au cours d'une opération de police effectuée par l'Armée d'Occupation. Sont également arrêtés deux autres domestiques agricoles, Pierre LAVÉDRINE et René DUBOST, ce dernier étant réfractaire au STO (Service du Travail Obligatoire).

Le secrétaire général de la Corporation Nationale Paysanne, syndicat paysan qui est loin d'être hostile au régime de l'Etat Français, écrit le 26 mai 1944 une lettre au sous-préfet de Montluçon (03) pour lui demander d' «intervenir d'urgence dans l'espoir que votre haute autorité permettra l'élargissement des personnes arrêtées». Le secrétaire général souligne que Pierre LAVÉDRINE et Marcel PICAUD «étaient en possession de papiers réguliers».

Il est interné à Montluçon (03), puis à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03), avant d'être transféré à Compiègne.

Le 18 juin 1944 il est déporté de Compiègne à Dachau où il arrive le 20 dans le convoi N° I.229. Il reçoit le matricule N° 72854 et après la quarantaine il est transféré au Kommando d'Allach.

Allach: Kommando du KL Dachau. Ce très important Kommando situé près de Dachau est créé le 17 mai 1944. Il fait travailler les détenus à différents projets et productions: d'abord pour une manufacture de porcelaine, ensuite pour la firme BMW, enfin pour différents chantiers de l'organisation Todt. Il compte jusqu'à 3850 détenus.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.


Il y est libéré le 30 avril 1945.

La carte de Déporté Politique N° 1.163.0084 lui est attribuée  sur décision du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 21 avril 1953.

DIAC Clermont-Ferrand

Source: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.


Le 26 juillet 1958 il épouse Simone BOUCHER à Budelière (23).

Il décède à Sainte-Thérence le 31 août 1972.

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1, 654 W 7,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 545

- Archives du camp de Dachau sur Ancestry.com et JewishGen.org

- Etat civil d'Evaux-les-Bains (23) et de Sainte-Thérence (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial annuaire des Français de Dachau  Amicale des Anciens de Dachau 1987

©  AFMD de l'Allier