Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

LAGROST Toussaint

Nous sommes à la recherche  de renseignements complémentaires.

est né 13 octobre 1870 au domicile de ses parents aux Bruyères à Marly-sur-Arroux (71). Son père François est journalier et sa mère Dominique née NEVERS est femme au foyer.

Cultivateur il épouse en premières noces Philiberte REMONDIN.

Veuf il épouse le 7 novembre 1914 Philippine DURAND à Vigny-les-Paray (71).

Source de la photo ci-contre: Archives de la famille.


Ajourné en 1891, il est classé service armé par la commission de réforme d'Autun le 24 décembre 1914. Affecté au 63ème régiment d'Infanterie le 31 mars 1915, il est «renvoyé dans ses foyers» le 14 avril 1915 comme père de famille nombreuse.

Il est arrêté le 20 octobre 1942 à Chassenard (03) et déporté "NN" de Paris le 20 décembre 1943 pour une destination inconnue.

Procédure NN «Nacht und Nebel» /«Nuit et Brouillard»
instaurée par le décret Keitel de décembre 1941 pour «des actes délictueux» tels que espionnage, sabotage, détention illégale d'armes, etc. Ce décret prévoit le transfert en Allemagne en vue d'un jugement dans le secret absolu. Les déportés doivent disparaître dans «la nuit et le brouillard», c'est-à-dire sans laisser de trace.

Son itinéraire n'est pas connu jusqu'à son transfert au camp de concentration de Gross Rosen.

KL Gross Rosen: Situé en Silésie le KL Gross Rosen est un camp de concentration de la seconde génération, celle de l'expansion territoriale du Reich vers l'Est.
Les détenus sont astreints au travail forcé dans les carrières voisines du camp, particulièrement meurtrières, mais aussi dans des Kommandos intérieurs. L'afflux à Gross Rosen de déportés évacués face à l'avance de l'Armée Rouge et la surpopulation qui en résulte provoquent une épidémie de typhus. Gross Rosen est alors évacué vers d'autres camps à l'ouest.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Il décède le 25 novembre 1944 à Gross Rosen selon l'état civil de Marly-sur-Arroux et de Chassenard et le JO N° 171 du 25 juillet 1992.

Son nom figure aux Monuments aux Morts de Chassenard.

Photo: Mairie de Chassenard. Remerciements.


"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Ministère des Anciens Combattants en date du 3 juin 1992 paru au Journal Officiel N°171 du 25 juillet 1992.

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1

- Archives Départementales de Saône-et-Loire 1 R 1890.436,

- Archives de la famille

- Bureau des Archives des Victimes des Conflits Contemporains

- Etat civil de Marly-sur-Arroux (71) et de Chassenard (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- MémorialGenWeb site Internet

- Remerciements à la mairie de Chassenard (03)

©  AFMD de l'Allier