Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

DE BOÜARD DE LAFOREST Jean Marie Michel

Nous sommes à la recherche d'une autre photo et de renseignements complémentaires et d'une copie de sa carte de Déporté. Nous contacter: afmddelallier@orange.fr


est né le 8 janvier 1889 au domicile de ses parents rue de l'Epargne à Moulins (03). Son père Jean, Baron de BOÜARD de LAFOREST, est publiciste et sa mère Marguerite ONFFROY de VEREZ est sans profession.

Source des photos ci-contre : Service International de Recherches d’Arolsen 5593676.



Il est domicilié à Paris au N° 2, rue de Chantilly quand le 3 août 1920 il épouse Maria BAYLE à Paris (9ème).Il exerce la profession de courtier automobile.

Il est arrêté le 22 novembre 1943 à Paris et est interné à la prison de Fresnes avant d'être transféré au camp de Compiègne.

Le 22 janvier 1944 il est déporté de Compiègne à Buchenwald où il arrive le 24 dans le convoi N° I.172. Il est déporté dans le cadre de l'Opération Meerschaum ou «Ecume de mer» pour subvenir aux besoins en main-d'œuvre de l'économie du Reich et de la SS.

Il y reçoit le matricule N° 42018.


Source du document ci-dessus : Service International de Recherches d’Arolsen 5593676.


Après la quarantaine, il est transféré au camp de Mauthausen, puis au Kommando d'Ebensee.

Ebensee: Kommando du KL Mauthausen. Le village d'Ebensee est situé sur le lac Traunsee, entouré de grands massifs montagneux. Implanté le 18 novembre 1943, le camp qui y est installé fonctionne pour la création d'usines souterraines creusées dans la montagne devant produire de l'essence synthétique et des armes secrètes. Le projet reçoit comme nom de code "Zement". 14 tunnels sont engagés, et 10000 détenus travaillent au camp à la fin de l'année 1944. Le 6 mai 1945, date de sa libération, il compte même plus de 16000 personnes, venues de différents camps évacués devant l'avance alliée.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.


Il est libéré le 6 mai 1945 à Ebensee et est rapatrié par Metz le 24 mai 1945.

Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 162320), il est homologué en tant que Résistant au titre des F.F.C. (Forces Françaises Combattantes) et des D.I.R. (Déportés et Internés de la Résistance).

Il décède le 24 juillet 1972 à Fleury-Mérogis (91).

Sources:

- Bureau des Archives des Victimes des Conflits Contemporains

- Etat civil de Moulins (03) et de Paris (9ème)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mauthausen Le Troisième Monument site Internet

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 162320)

- Service International de Recherches d’Arolsen 5593676

©  AFMD de l'Allier