Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

COFFY Claude André

Nous sommes à la recherche d'une photo et d'une copie de sa carte de Déporté. Nous contacter: afmddelallier@orange.fr

est né le 11 janvier 1924 à au N° 6, rue Victor Duchamp à Saint-Etienne (42). Sa mère Antoinette est passementière et est domiciliée à Terrenoire (42).

Il réside à Menin (Belgique) depuis le 11 mai 1933.

Mécanicien de profession, il est domicilié en 1942 au N° 325, Haut-Chemin à Menin (Belgique).

Il est arrêté une première fois le 27 juillet 1942 à Menin (Belgique) par la Feldgendarmerie pour avoir refusé de «travailler pour l'ennemi» selon ses propres termes et est interné au camp de Dannes-Camier (62) jusqu' au 27 octobre 1942.

Il échappe à une rafle à Wimereux et tente de rejoindre la France Libre.

Il est arrêté la deuxième fois à Moulins (03) à la Ligne de Démarcation par la Gestapo le 18 juillet 1943 comme réfractaire au STO.

Il est alors interné à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins. Il est ensuite transféré le 29 août 1943 à Compiègne où il est immatriculé N° 17.770.

Le 17 septembre 1943 il fait partie des 934 hommes déportés de Compiègne à Buchenwald où il arrive le 19 dans le convoi N° I.136. Il reçoit le matricule N° 21079.


Source du document ci-dessus : Service International de Recherches d’Arolsen 5692260.


Après la quarantaine, il est affecté le 30 octobre au camp de Dora et au Kommando de Nordhausen.

Nordhausen: Kommando des KL Buchenwald-Dora. Ce Kommando est situé à quelques kilomètres du camp de Dora et il fonctionne au service d'entreprises de la ville. Les détenus sont logés à la Boelcke Kaserne, où on regroupe de plus en plus, en 1945, des détenus inaptes au travail, extraits d'autres Kommandos, comme celui d'Ellrich. Un transport est ainsi formé vers Bergen-Belsen le 6 mars 1945, et aucun de ceux qui le forment ne revient de déportation.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

 Il est ensuite transféré au Kommando d'Harzungen le 25 août 1944.
Harzungen, "Anna" ou "Mittelbau II": Kommando des KL Buchenwald-Dora. Situé à quelques kilomètres de Dora, ce Kommando est ouvert en avril 1944. Il dépend d'ailleurs de ce complexe de Dora et son activité principale est l'installation d'une usine souterraine dans la colline du Himmelberg. Il est évacué vers Bergen-Belsen.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Il est évacué en train le 21 mars 1945 à Bergen Belsen. Il y est libéré par les troupes britanniques le 15 avril 1945 et est rapatrié en Belgique le 30 avril 1945.

La carte de Déporté Politique N° 1.109.30913 lui est attribuée le 3 décembre 1964.

Il décède le 19 mars 1992 à Châteauneuf-en-Thymerais (28).


Sources:

- Bureau des Archives des Victimes des Conflits Contemporains

- Etat civil de Saint-Etienne (42)

- Forissier Nathalie  La Déportation dans la Loire  1940-1944 Publications de l’Université de Saint-Etienne 2005

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- Service International de Recherches d’Arolsen 5692260

©  AFMD de l'Allier