Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
LORÉARD Albert

Nous sommes à la recherche d’une photo.

est né le 29 novembre 1899 Place de la République à Montluçon (03). Il est le fils d’Auguste et d’Alice née DUFOUR.

Il exerce le métier de marchand forain et est domicilié au N° 2, rue Casanova à Bourges (18)  quand le 16 janvier 1922  il épouse Lucie CORNAVIN dans cette même ville.

En 1943 il exerce le métier de tôlier et  est domicilié au N° 110, boulevard Anatole France à Saint-Denis (93).

Par arrêt d’un Tribunal allemand de la Cour de Paris en date du 16 avril 1943 il est condamné  à 18 mois de prison et est interné à la prison d’Hauteville-les-Dijon  (21) où son nom figure sur le registre d’écrou sous le N° 2502. Sur ce registre est aussi indiqué qu’il est « transféré en Allemagne par la Feldgendarmerie ».

Le 13 octobre 1943 il est déporté de la prison de Dijon à la prison de Sarrebruck. Il est ensuite interné à

Preungesheim
Forteresse située près de Francfort-sur-le-Main.

Trier (Trèves)
Ville située sur la Moselle, où siège le Tribunal du Peuple. Prison où passent des déportés, majoritairement ""NN"", partis de France.

Metz
Situé en Moselle en zone annexée.


Il y est libéré le 30 juin 1944 après réduction de peine.

Il décède à Saint-Denis le 15 octobre 1961.



Sources :

- Archives Départementales de la Côte-d’Or 1409 W 7

- Etat civil de Montluçon (03) et de Bourges (18)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

© AFMD de l'Allier