Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

MAGRANÉ SUNER Antonio

Cette biographie a été très consultée ces jours derniers. Nous rappelons que nous sommes à la recherche de renseignements complémentaires. Merci de bien vouloir nous contacter. Cliquez sur "Contacts".

est né le 6 février 1906 à Alcover (Espagne). Il est le fils de Francisco et de Raymonde née SUNER. 

Il épouse Conception PARIS MORNE.

Source de la photo ci-contre: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.

Républicain espagnol entré en France au cours de la Retirada, il est intégré à l'armée française. Fait prisonnier par les Allemands, il est interné au Stalag XI A  à Altengrabau (Allemagne).

Parce que Républicain espagnol, il est séparé de ses camarades français et est transféré par les nazis au camp de concentration de Mauthausen où il arrive le 3 novembre 1941.


Le KL Mauthausen
Le KL Mauthausen, situé en Autriche annexée, se présente sous l'aspect d'une forteresse imprenable avec son mur d'enceinte en granit et ses chemins de ronde, ses tours de guet et ses meurtrières.
Mauthausen est le seul KL réservé aux détenus de la catégorie III («les irrécupérables»).
Au total, plus de 200000 hommes et femmes ont été détenus au KL Mauthausen ou dans ses Kommandos extérieurs et le nombre des morts est estimé à 120000.
Au total les noms de 6737 Républicains espagnols, déportés au KL Mauthausen depuis des camps de prisonniers, ont été relevés dans le livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.
Seuls 28 % des Républicains espagnols déportés à Mauthausen ou ses Kommandos sont rentrés.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Il y reçoit le matricule N° 3227. 

Il y est libéré et revient en France le 3 juin 1945. Il est domicilié rue de Rimard à Montluçon (03).                                                  

La carte de Déporté Politique N° 1.111.02077 lui est attribuée sur décision du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 8 septembre 1952.


Source : Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.

Il décède le 16 février 1968 à son domicile à Montluçon.



Sources :

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Etat civil de Montluçon (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004


©  AFMD de l'Allier