Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
MIRA GONZALEZ  Grégorio

Nous sommes à la recherche d'une photo et de renseignements complémentaires.

est né le 26 avril 1924 Cité de la Verrerie à Saint-Yorre (03). Son père Benjamin est ouvrier verrier et sa mère Saturnina RUIS est sans profession. Ils sont domiciliés à Saint-Yorre.

Il est élevé à partir de l’âge de 8 ans par sa grand-mère paternelle, Carmen NAVARRO veuve de Benjamin MIRA MARTINEZ.

Marin d’état  domicilié à Lunel (34), il est arrêté par la Gestapo  le 22 février 1944 à La Grande Combe (Cévennes gardoises) et est interné à Nîmes.

Il est transféré à Compiègne où il est immatriculé sous le N° 29646.

Le 6 avril 1944 il est déporté de Compiègne à Mauthausen où il arrive le 8 dans le convoi N° I.199. Il reçoit le matricule N° 62827 et est affecté au Kommando de Gusen.

Gusen: Kommando du KL Mauthausen. A Gusen, les Nazis exploitent les carrières de granit, grâce notamment à l'envoi dès 1940 de milliers de Républicains espagnols. A partir de 1943, les détenus y sont massivement utilisés dans les usines installées par les firmes Steyr, Daimler, Puch et Messerschmitt pour la fabrication des pièces de fusils et des moteurs d'avions. En 1944, pour parer aux attaques aériennes, des galeries souterraines abritent progressivement des chaînes de montage. Gusen II voit ainsi le jour pour recevoir les milliers de prisonniers nécessaires à ces travaux de creusement. 
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.


Il décède le 24 avril 1945 
- à Gusen selon le livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation
- à Mauthausen (Autriche) selon l’état civil de Saint-Yorre  et le JO N° 15 du 18 janvier 1996.

Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 421011), il est homologué en tant que Résistant au titre des F.F.I. (Forces Françaises de l'Intérieur).

"Mort en déportation" suivant l' arrêté du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 27 octobre 1995 paru au Journal Officiel N° 15 du 18 janvier 1996.

Sources :

- Etat civil de Saint-Yorre (03)

- Fondation pour la Mémoire de la Déportation

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mauthausen Le Troisième Monument  site Internet

- MemorialGenWeb  site Internet

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 421011)


© AFMD de l'Allier