Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

ALTER Jacques

Nous sommes à la recherche d'une photo et de renseignements complémentaires.



est né le 26 juillet 1925  au N° 15, rue Santerre à Paris (12ème). Son père Elias,  né  le 22 octobre 1898 à Peatra (Roumanie), est mécanicien et sa mère Rebecca née BANK, née le 15 avril 1903 à Jassy (Roumanie), est dactylographe.  Ils sont domiciliés au N° 51, rue Marcadet à Paris (18ème).

Il est apprenti boulanger-pâtissier et est domicilié au N° 71, rue Championnet à Paris (18ème).

Il est arrêté avec son frère Maurice à la Ligne de Démarcation et est interné à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03).

Sur les instructions de MOHR, chef de la Police de Sûreté allemande à Moulins, il est transféré au camp de Beaune-la-Rolande (Loiret) où il arrive le 25 septembre.

Source du document ci-dessus: : Archives Départementales du Loiret Entrées à Beaune-la-Rolande 34121.


Il décède à Drancy (Seine) le 25 mars 1943 selon l'état civil de Paris (12ème), ce qui est évidemment erroné puisque  ce jour-là Jacques et Maurice font partie des 1000 personnes déportées de Drancy à Sobibor par le convoi N° 53. Ils figurent dans la liste du Mémorial de la Déportation des Juifs de France sous le nom d’ALPER et sur la liste du convoi N°53.

Source du document ci-dessus : Centre de Documentation Juive Contemporaine  C_53 2.


Dans Le Mémorial de la Déportation des Juifs de France, Serge Klarsfeld écrit à propos du convoi N° 53: " Le 25 mars à 10 H 30 un convoi de 1000 Juifs a quitté la gare du Bourget/Drancy en direction de Cholm. (...) Nous avons dénombré 527 hommes et 472 femmes. Parmi eux 580 Français, 114 Polonais, 56 Hongrois, 55 indéterminés, 49 Russes, 29 Allemands, 26 Roumains, 12 Grecs, 11 Hollandais, 8 Tchèques, 10 Baltes, 6 Turcs, etc.. Parmi ces déportés 49 enfants de de moins de 12 ans, 119 de moins de 17 ans. (...) Il n'y avait en 1945 aucun survivant du convoi du 25 mars". 

Selon l' arrêté du Secrétariat d'Etat aux Anciens Combattants en date du 15 décembre 1987  paru au  Journal Officiel du 28 février 1988, Jacques et Maurice ALTER sont déclarés "Morts en déportation" le 30 novembre 1943 à Lublin (Pologne), ce qui est erroné quant au lieu du décès.

Dans la préface du convoi N°53, Serge KLARSFELD est formel : « Il n’y a désormais plus de doute, les convois des 23 et 25 mars aboutirent à Sobibor." 

« Mort en déportation »
suivant l’arrêté du Secrétariat d’Etat aux Anciens Combattants en date du 15 décembre 1987 paru au Journal Officiel du 28 février 1988.

Note: Son père Elias né le 20 octobre 1898 à Peatra (Roumanie) est déporté de Pithiviers (45) dans le convoi N° 6 du 17 juillet 1942. « Mort en déportation » suivant l’arrêté du Secrétariat d’Etat aux Anciens Combattants en date du 15 décembre 1987 paru au Journal Officiel du 28 février 1988.



Sources :

- Archives Départementales de l’Allier 996 W 159.05, 996 W 778 W 15.4, Archives Départementales de l'Allier  Mesures antisémites Déportation Liste des Juifs arrêtés par les autorités allemandes à la Ligne de Démarcation,

- Archives Départementales du Loiret Entrées à Beaune-la-Rolande 34121

- Centre de Documentation Juive Contemporaine C_53 2

- Etat-civil de Paris (12ème)

- Klarsfeld Serge  Mémorial de la Déportation des Juifs de France  FFDJF 1978

- Klarsfeld Serge Mémorial de la Déportation des Juifs de France Index alphabétique des convois 1 à 45: Ceux de l'année 1942  FFDJF 2008

- Journal Officiel du 28 février 1988   

©  AFMD de l'Allier