Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
  BLAND Ernest Jean

Nous sommes à la recherche d’une photo et de renseignements complémentaires.

est né le 26 décembre 1926 au domicile de ses parents au bourg de Mariol (03). Son père Paul est journalier et sa mère Marie-Louise née MAGNET est journalière.

Il est domicilié chez ses parents aux Dollots à Abrest (03) quand il part en janvier 1943 à l'âge de 16 ans et un mois comme travailleur  à Dresde (Allemagne). On ne sait s'il s'agit d'un départ forcé ou volontaire.  Mais il n'a pas pu partir dans le cadre du S.T.O. (Service du Travail Obligatoire), car celui-ci n'a été instauré par Pierre LAVAL que  le 15 février 1943 et il concernait les hommes nés en 1920-1921-1922.

Il réside à Dresde Seidnitz et travaille pour la firme   Zeiss-Ikon.

Il est arrêté à une date et pour une raison non connues et transféré au camp de concentration de Gross Rosen.

GROSS ROSEN : Situé en Silésie, au sud de l'Oder et à 60 kilomètres de Breslau, près de la ville portant le même nom (Rogosnica, en polonais), le KL Gross Rosen est d'abord un Kommando de Sachsenhausen. Ouvert en août 1940, il devient un camp autonome à l'automne 1941 avec ses propres Kommandos de travail.
Le KL Gross Rosen est un camp de concentration de la seconde génération, celle de l'expansion territoriale du Reich vers l'Est. Les facteurs économiques sont à l'origine de son accession au statut de camp autonome : l'aggravation des bombardements alliés sur le Reich nécessite le transfert en Basse Silésie d'usines d'armement menacées par les bombes. Il faut désormais fournir de la main-d'œuvre à ces usines. Le KL Gross Rosen, prévu pour un effectif de 15 à 20 000 détenus, doit constituer ce réservoir de main-d'œuvre.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Il décède
-  le 16 novembre 1944 à Gross Rosen  (Allemagne)  selon l’état civil de Mariol et d'Abrest
-  le 27 décembre 1944 selon le livre des morts de Gross Rosen.

             Gross Rosen, le 27 décembre 1944
Le travailleur Ernest Blanc
De religion Catholique Romaine
Domicilié à Dresde Seidnitz , camp de la firme   Zeiss-Ikon
Est décédé le 27 décembre 1944 à 18 heures 15 à Gross Rosen.
Le défunt était né le 25 décembre 1926
A Mariol arrondissement de  Vichy en France.


  Document ci-dessus: Extrait du Registre des Décès/Livre des Morts de Gross-Rosen. Source: Service International de Recherche d'Arolsen 1.1.11.1 / 139557.  

Comme causes du décès ("Todesursache"), il est indiqué "Lungenezündung" : pneumonie et "Herzschäche" : problèmes cardiaques.

  Document ci-dessus: Extrait du Registre des Décès/Livre des Morts de Gross-Rosen. Source: Service International de Recherche d'Arolsen 1.1.11.1 / 139557. 

Mais les causes du décès indiquées par les nazis sont loin d'être toujours fiables. Selon "Mémoire vivante N° 46" consacré au camp de Gross Rosen, "Fin 1944, les NN français et belges sont transférés des prisons du Reich de Brieg, Breslau, Gross-Strehlitz et Schweidnitz vers Gross-Rosen. Ils sont placés au Block 9-10.Dans chaque aile du Block, cinq cents personnes s’entassent tant bien que mal. Avec les NN francais se trouvent aussi des requis du STO envoyés là par représailles, par suite de sabotages ou refus de travail. Ils sont toutefois placés dans des Blocks différents".

Il est donc possible qu'Ernest BLAND ait été envoyé à Gross Rosen suite à un sabotage ou un refus de travail.

"Mort en déportation" par arrêté de la Directrice Générale de l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 29 janvier 2014 paru au Journal Officiel N° 59 du 11 mars 2014 page 5081. 
              


Sources :

- Division des Archives des Victimes des Conflits Contemporains 21 P 426 431

- Etat civil de Mariol (03) et d’Abrest (03)

- Mémoire Vivante N° 46

- memorialgenweb site Internet

- Service International de Recherche d’Arolsen  1.1.11.1 / 139557


© Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier