Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

BROUSSE René François

est né le 7 décembre 1914 au domicile de ses parents 26, Grande Rue à Aubusson (23). Son père François est tapissier et sa mère Marie est ouvrière en tapisserie.

Aide-chaudronnier il est domicilié rue Madame de Staël à Montluçon (03).

Incorporé le 23 octobre 1935 il est affecté au 107ème Régiment d'Artillerie. Il est réformé le 12 mai 1937.

Le 24 octobre 1936 il épouse Andrée GERLINGER à Aubusson.

Source de la photo ci-contre: Archives de la famille.

 


Mobilisé le 28 novembre 1939 il est affecté au Dépôt d'Artillerie auto N° 313 et est fait prisonnier le 16 juin 1940 en Côte-d'Or. Il est interné au stalag IIIC à Alt-Drewitz en Poméranie N° 10523.  

Il est rapatrié sanitaire le 27 septembre 1941 et démobilisé par le centre de Roanne Mably (42). Après une convalescence il reprend son travail à la SAGEM à Domérat (03).

 
Il entre en résistance au réseau «Robin Judgler » Buckmaster comme agent P2 à compter du 1er octobre 1943. Il est chargé de mission avec le grade de sous-lieutenant pendant la durée de la mission.

Suite à un sabotage quatre détecteurs de son (radar) destinés à l'armée allemande sont détruits le 29 février 1944. La Gestapo mène une enquête et le 9 mars elle se présente à l'usine et demande au chef du personnel de lui fournir la liste des employés qui ont travaillé le 29 février.
     
Le 10 mars 1944, 13 employés de la SAGEM sont arrêtés par la Gestapo et transférés à la Caserne Richemond pour un premier interrogatoire. Le jour-même, ils sont convoyés en car à la Mal-Coiffée à Moulins (03) où ils subissent d'autres interrogatoires, mais plus "musclés". 

Le 26 mars trois d'entre eux sont relâchés:

Albert COUSTEIX Albert domicilié 41, rue de la Septrée à Montluçon (03)

Robert GAGNARDEAU ajusteur domicilié à Sault à Prémilhat (03)

Bertrand PEYRAUD tourneur domicilié 46, rue des Marais à Montluçon (03).

Les dix autres dont René BROUSSE sont transférés à Compiègne le 20 avril.

Les 9 camarades de déportation de René BROUSSE:

AURAT André Robert décédé

BERGERAT Roger Léon rentré

BONILLE Edmond rentré

BOURGEON Robert
 décédé

BOUVET Pierre Maurice rentré

CHAUBRON Camille rentré

DUMET André Louis rentré

HUSS Ernest  rentré

LABEAUNE Paul Jean Gabriel décédé

 
Le 12 mai 1944 il est déporté de Compiègne à Buchenwald où il arrive le 14 mai dans le convoi N° I.211. Il reçoit le matricule N° 51088 et reste au camp central de Buchenwald.
 
KL BUCHENWALD: Le camp de Buchenwald , situé à une dizaine de kilomètres de la ville de Weimar, est créé en 1937. Avec le déclenchement de la guerre en 1939 et à mesure des avancées de la Wehrmacht, la population concentrationnaire s'internationalise.

De 1943 à la fin de 1944 voire au tout début de 1945, le camp devient un vivier de main d'œuvre corvéable à merci et renouvelable à volonté pour la production de guerre. Le développement des Kommandos s'amplifie. Des usines sont installées dans l'enceinte du camp.

En tout, Buchenwald comptera 136 Kommandos. Après huit années d'existence au cours desquelles périrent environ 56000 détenus et où 238980 ont pu être recensés, le camp de Buchenwald est libéré le 11 avril 1945.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.


 
Selon Pierre DURAND il fait partie des «membres homologués de la Brigade française d'action libératrice». Il  est libéré le 14 avril 1945 et  rentre le 27 avril 1945.

Il décède le 15 janvier 1957 à Montluçon (03).

Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 93195), il est homologué en tant que Résistant au titre des F.F.C  (Forces Françaises Combattantes) et des D.I.R. (Déportés et Internés de la Résistance).

La carte de Déporté Résistant lui est attribuée à titre posthume le 23 janvier 1962.

DIAC Clermont-Ferrand

Source du document ci-dessus: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1, 996 W 654 W 6, 1 R 1934.1050.2098,

- Archives de la famille

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants du Puy-de-Dôme

- Durand Pierre Les Français à Buchenwald et à  Dora  Editions Sociales 1977

- Etat civil d'Aubusson (23)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos  Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- Office Départemental des Anciens Combattants de l'Allier

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 93195)

- Témoignage d'Edmond BONILLE, déporté à Buchenwald N° 51 039

- Témoignage écrit de John WILLIAM, déporté à Neuengamme N°31103 dans «Si toi aussi, tu m'abandonnes » Editions du Cerf 199

© AFMD de l’Allier