Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

BATISSE Marcel

Nous sommes à la recherche d'une photo.

est né le 30 janvier 1918 au lieudit Les Barriaux à Fleuriel (03). Ses parents Alexandre et Elizabeth née VOIREN sont cultivateurs. Célibataire il travaille comme agriculteur chez ses parents à Cesset (03).

Il est arrêté à son domicile le 21 mars 1944. Cette arrestation a lieu sur dénonciation, car les nazis avaient une liste nominative.

La Gestapo de Vichy et le commissaire Jany BATISSIER, français passé à la Gestapo, débarquent à Saint-Pourçain-sur-Sioule (03) et arrêtent 12 personnes, des résistants essentiellement et deux Juifs.

Selon une note de renseignements de la police en date du 23 septembre 1953, "Le fait de la mise en état d'arrestation de ces personnes a toujours été considéré comme étant la résultante d'une dénonciation ou d'une information, étant donné que les membres de la Gestapo qui les appréhendèrent les ont recherchés systématiquement, contrairement à certaines opérations de rafle au cours desquelles ils s'assuraient des otages".

Il est interné à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03), puis est transféré en train à Compiègne dans la nuit du 1
er au 2 mai 1944.

Le 12 mai 1944 il est déporté de Compiègne à Buchenwald où il arrive le 14 par le convoi N° I.211. Il reçoit le matricule N° 51345. Après la quarantaine il est transféré le 5 juin au kommando d'Ellrich.

Ellrich: Ce Kommando, dépendant du camp de Dora, est constitué de bâtiments abandonnés d'une fabrique avec un vaste terrain en friche. Entre mai et septembre 1944 on évacue vers Ellrich des milliers de détenus pour travailler sur des chantiers dépendant du «Sonderstab Kammler», qu'il s'agisse du creusement de galeries souterraines ou de tous les travaux de génie civil en surface.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.


Il est transféré à Bergen Belsen où il décède le 19 avril 1945 avant le rapatriement selon l'état civil de Fleuriel et le JO N° 152 du 3 juillet 1987.

La carte de Déporté Politique N° 1.163.0194   lui est attribuée à titre posthume sur décision du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 30 novembre 1953.

DIAC Clermont-Ferrand

Source du document ci-dessus: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.

Son nom figure au Monument aux Morts de Cesset.

Photo: AFMD de l'Allier.

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Secrétariat d'Etat aux Anciens Combattants en date du 14 mai 1987 paru au Journal Officiel du 3 juillet 1987.

 
Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1, 1580 W 7,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 104

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Etat civil de Fleuriel (03)

- LASSANDRE Raphaël Douze mois dans l'enfer nazi Imprimerie Voltaire 1987

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos  Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- MemorialGenWeb site Internet

©  AFMD de l'Allier