Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

THUMIN née BLUM Joséphine

 

est née le 26 août 1887 à Guramora (Roumanie).Elle est la fille d'Emiel et de Léontine née BICKEL. 

Veuve de Joachim THUMIN, elle  épouse Philip WANG le 30 août 1925 à Vienne (Autriche). Ils émigrent en Belgique où ils arrivent le 2 août 1928 et s'installent à Anvers. 

Elle est domiciliée depuis le 24 novembre 1939 au N° 1, rue du Château à Mont-sur-Marchienne près de Charleroi dans la province de Hainaut (Belgique) et exerce le métier de couturière.

Photo de Joséphine THUMIN en 1929. Source: Office des Etrangers de Belgique.

 

Face à l'invasion allemande le 10 mai 1940, elle se réfugie avec sa fille Cécilia  à Montluçon (03) au N° 7, rue du Domaine où elle réside depuis le 23 mai 1940. A la même adresse habite  Kurt LIWSCHITZ qui est son petit-neveu et qui sera arrêté dans la même rafle.

Joséphine et Cécilia THUMIN se font recenser à Montluçon en tant que Juives étrangères conformément à la loi antisémite du 2 juin 1941 promulguée par l'Etat Français.

 

Source du document: Archives Départementales de l'Allier 756 W 1.

Leurs noms figurent dans un autre recensement à Montluçon.

Source du document ci-dessus: Archives Départementales de l'Allier  778 W 15,3.

 

Elle est arrêtée avec sa fille dans la Rafle du 26 août 1942 à son domicile par la police française et internée au Camp du Textile à Prémilhat (03).

Note de l'AFMD de l'Allier: Accords Oberg-Bousquet : Pour affirmer la souveraineté de l'Etat Français le Gouvernement de Pétain n'a rien trouvé de mieux que de proposer aux nazis d'arrêter eux-mêmes, grâce à la police et à la gendarmerie françaises, les Juifs étrangers ou supposés tels. C'est ainsi que sont réalisées la Rafle du Vel'd'Hiv' des 16 et 17 juillet 1942 en Zone Occupée et la Rafle du 26 août 1942 dans les 40 départements de la Zone Libre. Après avoir livré les Juifs étrangers, l'Etat Français livrera les Juifs français.

Le 3 septembre elle fait partie des 144 personnes -hommes, femmes et enfants- transférées en train de Montluçon à Drancy. Elle a le N° 141 sur la liste.

Source du document ci-dessus: Liste des transferts de Montluçon à Drancy transmise par Serge Klarsfeld.

 

Elle est déportée le 14 septembre 1942  de Drancy à Auschwitz (Pologne) par le convoi N°32.

Document ci-dessus extrait de la liste du convoi N° 32. Source: Mémorial de la Shoah C 32_52.


Dans Le Mémorial de la Déportation des Juifs de France, Serge Klarsfeld écrit à propos du Convoi N° 32: "Il y a 640 hommes et 340 femmes dans ce convoi où l'on compte plus de 60 enfants (sans oublier ceux qui se trouvent parmi les 220 déportés dont on ignore l'âge). (...) A leur arrivée à Auschwitz le 16 septembre, furent sélectionnés 58 hommes qui reçurent les matricules 63898 à 63953 et 49 femmes qui reçurent les matricules 19772 à 19820. Le reste du convoi fut immédiatement gazé à l'exception des hommes qui furent sélectionnés avant l'arrivée à Auschwitz à Kosel. (...) En 1945 il y avait à notre connaissance environ 45 survivants de ce convoi."


 

Elle décède
- au cours de la Shoah selon Yad Vashem
- le 19 septembre 1942 à Auschwitz (Pologne) selon le Journal Officiel N°168 du 21 juillet 2016.

"Mort en déportation" suivant l' arrêté de la Directrice Générale de l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 22 juin 2016 paru au Journal Officiel N°168 du 21 juillet 2016.

Son mari Philip WANG,né le 20 décembre 1891 à Rekszawa (Pologne), fils de Léon et de Hanna née SEGAL, fuit lui aussi la Belgique pour se réfugier en France. Il est interné au Sanatorium Surveillé de La Guiche réservé aux tuberculeux. Il y décède le 14 mai 1944 selon l'état civil de La Guiche.

Source de la photo ci-contre: Office des Etrangers de Belgique.

"Dans les campagnes bocagères du Charollais, le protectorat nazi nommé "Etat français" (...) transforma le sanatorium de La Guiche en camp d'internement de 1941 à 1944. En ce lieu, destiné aux soins des tuberculeux, il interna des étrangers "en surnombre", des juifs, des communistes, des patriotes, des "défaitistes", des "apatrides" et des droits communs...tous tuberculeux".
Source: Le sanatorium surveillé de La Guiche  Jean-Yves Boursier.

 

 

 Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 756 W 1, 996 W (778 W 15.3), 778 W 123.01,

- Boursier Jean-Yves Le sanatorium surveillé de La Guiche  L'Harmattan 2004

- Centre de Documentation Juive Contemporaine

- Etat civil de La Guiche (71)

- Klarsfeld Serge  Mémorial de la Déportation des Juifs de France  FFDJF  1978

- Liste des transferts de Montluçon à Drancy le 3 septembre 1942 transmise par Serge Klarsfeld

- memorialgenweb site Internet

- Office des Etrangers de Belgique

yadvashem.org

 
 
© AFMD de l'Allier