Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

FEINSTEIN David

Archives de la famille

est né le 10 mai 1884 à Odessa (Russie). Il est le fils de Haym et de Rebecca. Il entre en France en 1902.

Il exerce le métier de bijoutier quand  le 27 octobre 1910 il épouse Emma BLOCHTEIN à Paris (4ème). Ils  ont un fils, Albert, né à Paris le 24 septembre 1914.

David FEINSTEIN est naturalisé Français suite au décret paru au Journal Officiel de la République Française N° 301 du 28 novembre 1926, page 13567. Voir ci-dessous.


Source de la photo ci-contre: Archives de la famille.


Source du document ci-contre: Site Internet Gallica naturalisations.


En 1932 ils s'installent à Vichy où ils sont domiciliés au N° 29, avenue Eugène Gilbert.

Ils vendent des articles de bijouterie fantaisie, d'horlogerie, souvenirs de Vichy. Ils font également salon de thé avec une licence de débit de boissons 3ème catégorie, parfumerie et soins de beauté dans leur magasin 11, rue du Maréchal Foch à Vichy (03).

Ils sont inscrits au Registre du Commerce et des Sociétés à Cusset (03) à compter du 9 avril 1932 sous le N° 9470.


Leur fils Albert Matricule N° 15406 est fait prisonnier et est interné au Stalag I B à Hohenstein en Prusse Orientale.

Leurs noms figurent sur le recensement des Juifs français à Vichy conformément à la loi antisémite du 2 juin 1941 de l'Etat Français.

Source: Archives Départementales de l'Allier 756 W 1.


Son nom figure sur la liste des bijoutiers "qui exploitent la population de Vichy", liste dressée par les partisans de Jacques Doriot, collaborateur antisémite chef du P.P.F. (Parti Populaire Français).

Il est également dénoncé en tant que "Confiseur".

Source des 4 documents ci-dessus: Association Cultuelle Israélite de Vichy et ses Environs (A.C.I.V.E.)

Le magasin est mis sous administration provisoire par arrêtés du Commissariat Général aux Questions Juives du 1er août 1943 et du 20 novembre 1943.

Il est arrêté à son domicile avec son épouse dans la rafle qui a lieu le 22 juillet 1944 à Vichy selon Marc-André Fabre dans son livre Dans les prisons de la Milice.

Il est interné au Château des Brosses, prison de la Milice, à Bellerive-sur-Allier (03) et transféré le 25 juillet à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03).

La prison de Moulins est vidée le 25 août1944 et les prisonniers sont transférés à Belfort dans un convoi de militaires allemands se repliant vers l'Allemagne. Ils sont internés à la Caserne Friedrich dans l'attente de leur déportation.

Le 5 septembre il est déporté de Belfort à Buchenwald où il arrive le 10 dans le convoi N°I.285.


Source du document ci-dessus: Extrait de la liste du convoi N°I.285 transmise par l'Association Française  Buchenwald-Dora et Kommandos.


Il reçoit le matricule N°85213 et, après la quarantaine passée au Block 63, il reste au camp central au Block 23.

Source du document ci-dessus: Extrait du Registre Matriculaire des 85000 transmis par l'Association Française  Buchenwald-Dora et Kommandos.

KL BUCHENWALD: Le camp de Buchenwald , situé à une dizaine de kilomètres de la ville de Weimar, est créé en 1937. Avec le déclenchement de la guerre en 1939 et à mesure des avancées de la Wehrmacht, la population concentrationnaire s'internationalise.
De 1943 à la fin de 1944 voire au tout début de 1945, le camp devient un vivier de main d'œuvre corvéable à merci et renouvelable à volonté pour la production de guerre. Le développement des Kommandos s'amplifie. Des usines sont installées dans l'enceinte du camp.
En tout, Buchenwald comptera 136 Kommandos. Après huit années d'existence au cours desquelles périrent environ 56000 détenus et où 238980 ont pu être recensés, le camp de Buchenwald est libéré le 11 avril 1945.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Il décède le 22 mars 1945 à Buchenwald selon l'état civil de Vichy et le JO N° 184 du 8 août 2008.

La carte de Déporté Politique lui est attribuée à titre posthume le 21 août 1963.


 
DIAC Clermont-Ferrand
 Source du document: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.

"Mort en déportation" suite à l'arrêté du Secrétaire d'Etat chargé des Anciens Combattants et des Victimes de Guerre en date du 15 décembre 1989 paru au Journal Officiel N° 32 du 7 février 1990 page 1600.

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 756 W 1, 996 W 194.01,

- Archives de la famille

- Archives du Greffe du Tribunal de Commerce de Cusset N° 9470

- Association Cultuelle Israélite de Vichy et ses Environs (A.C.I.V.E.)

- Bibliothèque Nationale de France sur site Internet Gallica

- Copie du Rapport de l'Inspecteur-Chef Supplissiau en date du 3 mars 1950 transmise par la famille à l'AFMD de l'Allier

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Etat civil de Vichy (03) et de Paris (4ème)

- Fabre Marc-André Dans les prisons de la Milice Imprimerie Wallon Vichy octobre 1944

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos  Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- MemorialGenWeb  site Internet

 
 
© AFMD de l'Allier