Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

NEHMER Erwin

 est né le 15 octobre 1920 à Cracovie (Pologne). Il est le fils de Leibsich né le 17 juillet 1874 à Wolow/Wolhau près de Varsovie et de Sara Malka née WILKENFELD née le 18 juillet 1880 à Nisko (Pologne)

La famille émigre d'abord en Allemagne à Berlin 3, Ferbeliner Strasse, puis en Belgique le 1er septembre 1926 à Anvers où elle est domiciliée 3, Ramstraat. Erwin y exerce la profession de fourreur.

Source de la photo: Office des Etrangers de Belgique.

Suite à l'invasion de la Belgique en 1940 la famille NEHMER entre en France le 23 mai 1940 et se réfugie à Theneuille (03). Elle se conforme à la loi du 2 juin 1941 faisant obligation aux Israélites de se faire recenser dans la mairie de leur lieu de résidence.

Il se fait recenser avec ses parents à Theneuille comme Juif étranger conformément à la loi antisémite du 2 juin 1941 de l'Etat Français.

 Recensement des Juifs étrangers en 1941. Source: Archives Départementales de l'Allier 756 W 1.

En 1941 Erwin NEHMER est intégré au 91ème GTE (Groupe de Travailleurs Etrangers) de Saint-Pourçain-sur-Sioule (03).

Le 27 avril 1942 il est embauché en tant que manœuvre à la Manufacture de Porcelaine de Couleuvre (03).

Source du document ci-dessus: Mémorial de la Shoah/CDJC. Coll. Communauté Israélite de Vichy CMLV 17.

Ses parents resteront au bourg de Theneuille et seront fichés par l'Etat Français en 1943. Quant à Erwin il ne figurera pas dans ce recensement, car il  sera "incorporé" dans un G.T.E. (Groupement de Travailleurs Etrangers) où il sera arrêté.

Source des documents ci-contre: Archives Départementales de l'Allier 996 W 778 W 112.

Il est arrêté dans la Rafle du 26 août 1942, son cas ayant été signalé par le 91ème GTE de Saint-Pourçain-sur-Sioule. Il est interné au Camp du Textile à Prémilhat (03) où sont regroupées toutes les personnes arrêtées dans les quatre départements de la région Auvergne. Ses parents âgés respectivement de 68 et 62 ans sont laissés en liberté conformément à la circulaire du 5 août 1942 qui précise que cette mesure ne s'applique pas aux «vieillards plus 60 ans».

Note de l'AFMD de l'Allier: Accords Oberg-Bousquet : Pour affirmer la souveraineté de l'Etat Français le Gouvernement de Pétain n'a rien trouvé de mieux que de proposer aux nazis d'arrêter eux-mêmes, grâce à la police et à la gendarmerie françaises, les Juifs étrangers ou supposés tels. C'est ainsi que sont réalisées la Rafle du Vel'd'Hiv' des 16 et 17 juillet 1942 en Zone Occupée et la Rafle du 26 août 1942 dans les 40 départements de la Zone Libre.

Le 3 septembre 1942 il fait partie des 144 personnes -hommes, femmes et enfants - qui sont transférées en train à Drancy. 140 d'entre elles dont Erwin NEHMER sont déportées le 14 septembre 1942 à Auschwitz dans le convoi N° 32.

Liste Klarsfeld

Le nom d'Erwin NEHMER figure sous le N° 92 dans la liste des déportés transférés de Montluçon à Drancy.

Source du document ci-contre: Liste transmise par Serge Klarsfeld.

Note: le train parti de Montluçon (03)  est raccroché en gare de Châteauroux (36)  à un convoi en provenance de Toulouse (31).

140 d'entre elles dont Erwin NEHMER sont déportées le 14 septembre 1942 à Auschwitz dans le convoi N° 32.

Source du document ci-dessus extrait de la liste du convoi N° 32: Mémorial de la Shoah C 32_50.

Dans Le Mémorial de la Déportation des Juifs de France, Serge Klarsfeld écrit à propos du Convoi N° 32: "Il y a 640 hommes et 340 femmes dans ce convoi où l'on compte plus de 60 enfants (sans oublier ceux qui se trouvent parmi les 220 déportés dont on ignore l'âge). (...) A leur arrivée à Auschwitz le 16 septembre, furent sélectionnés 58 hommes qui reçurent les matricules 63898 à 63953 et 49 femmes qui reçurent les matricules 19772 à 19820. Le reste du convoi fut immédiatement gazé à l'exception des hommes qui furent sélectionnés avant l'arrivée à Auschwitz à Kosel. (...) En 1945 il y avait à notre connaissance environ 45 survivants de ce convoi."

 Il décède au cours de la Shoah selon Yad Vashem.

"Mort en déportation" suivant l'arrêté de la Directrice Générale de l'Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 13 avril 2016 paru au Journal Officiel N° 215 du 31 mai 2016.



Sources:

-Archives Départementales de l'Allier 756 W 1, 996 W (778 W 15.3),

- Centre de Documentation Juive Contemporaine

- Klarsfeld Serge Liste des déportés du Camp du Textile

- Klarsfeld Serge  Mémorial de la Déportation des Juifs de France 1942  FFDJF  1978

- memorialgenweb site Internet

- Mémorial de la Shoah/CDJC. Coll. Communauté Israélite de Vichy CMLV 11, 17,

- Office des Etrangers de Belgique

 - yadvashem.org
 

© AFMD de l'Allier