Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
 SENDYK   Marcel et Charlotte, enfants de Mayer et Rajzla


Sendik MarcelSendik Charlotte
   Photos : Archives de la famille

Marcel/Israël est né le 18-01-1929 Varsovie (Pologne), Charlotte  est née le 07-03-1934 à Paris 19ème .  Ils avaient une sœur Berthe/Beila née le …..  Leurs parents, Ajzyk Mayer né le 25 décembre 1902 à Varsovie et Rajzla née LANKFELD en 1901 à Varsovie, ont quitté la Pologne en 1931 pour s’installer à Paris 16, rue du Pré-Saint-Gervais dans le 19ème arrondissement.
Leur mère Rajzla est décédée le 25 décembre 1939 à Paris.
Marcel et Charlotte sont confiés à l’OSE qui les envoie à la Maison d’Enfants de Broût-Vernet début 1940. Ils sont scolarisés le 17 mai.


Source : Registres de l’école primaire de Broût-Vernet


Berthe reste à Paris pour aider son père qui tient un salon de coiffure.

Ajzyk Mayer est arrêté  dans la Rafle du Billet Vert à Paris  le 14 mai 1941 et interné le jour même au Camp de Pithiviers N° 1284.  Il est « remis aux autorités d’occupation » et déporté le 17 juillet 1942 de Pithiviers à Auschwitz par le convoi N°6.
Berthe/Beila est arrêtée plus tard et déportée convoi N° ?. En cours de vérification

Charlotte et Marcel restent à Broût-Vernet jusqu’à fin 1943. Après l’arrestation de Joseph COGAN et de ses enfants Albert et Fanny la « Colonie » va se disperser. Marcel et Charlotte vont être séparés. Marcel est envoyé à Moissac et Charlotte  dans la famille MIGEOIS à Ballaison (Haute-Savoie)  où elle est restée jusqu’à la fin de la guerre et même après. Elle se souvient qu’elle et son amie Catherine LAZAR furent accueillies à leur arrivée par le curé de Douvaine et d’être montées à travers les vignes la nuit pour ne pas être vues.
Après la guerre Marcel émigrera en Israël, puis aux Etats-Unis.

A propos de son séjour à la Maison d’Enfants des Morelles Charlotte écrit : « Ce souvenir me hante encore jour et nuit. Je me souviens que nous formions une grande famille, le personnel très gentil, mais tous avaient la peur au ventre ».
   

Sources :
- Archives Départementales du Loiret 20 M 746, 781,782  
- Archives de la famille
- Archives Municipales de Broût-Vernet           

© AFMD de l’Allier