Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
SALVADORI Ami Marius
 
 
Archives de la famille

est né le 14 décembre 1923 Route de Lavérune, domaine de Chateaubon à Montpellier (34). Son père Victor est employé d'hôtel et sa mère Marie née DUMOULIN est sans profession. Ils sont domiciliés à Vichy (03).

D'origine italienne il opte pour la nationalité française à Montpellier en 1937. La même année il vient habiter à Vichy où il est domicilié 44, rue de Châteaudun.

Source de la photo ci-contre: Archives de la famille.
 
 
 
Chasseur dans un hôtel  il «souscrit un contrat de travail en Allemagne» et est affecté à Sankt Pölten (ex-Autriche) où il arrive le 19 juin 1943.
 
Selon la lettre du préfet de l'Allier (AD03 1580 W 9) il est «parti volontairement en Allemagne, non par idéal mais par suite de la propagande faite par l'une de ses collègues, employée d'hôtel, qui présentait les conditions de séjour en Allemagne hitlérienne sous un jour très favorable.
De bonne conduite et moralité, SALVADORI André Marius avait l'estime de son entourage».

Source de la photo ci-contre: Archives de la famille.
 
 
 
Archives de la famille
 

Selon le livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation il est arrêté et interné à la prison de Marburg, ville située à 80 km au nord de Francfort-sur-le-Main.

La raison de son internement à Marburg figure sur la lettre du préfet: sabotages en Allemagne, projet de rejoindre les forces rebelles de Tito. Il est arrêté sur dénonciation.

Puis il est transféré à Dachau où il arrive le 20 novembre 1944. Il y reçoit le matricule  N° 131058.

Mémorial annuaire des Français de Dachau

Source du document ci-dessus: Mémorial annuaire des Français de Dachau  p.204.

Il en repart le 24 novembre pour  Auschwitz où un autre matricule lui est attribué, le N° 200394.

D'après la lettre du préfet il est libéré à Auschwitz le 25 mars 1945, ce qui est surprenant puisque Auschwitz a été libéré par les Soviétiques le 27 janvier 1945.

Par contre il est possible que vu son état de santé il n'ait été rapatrié que le 25 mars 1945.

Le 26 avril 1952 il épouse Célestine BARTHOMIER à Vichy.

Il décède à l'Hôpital Civil de Vichy le 2 octobre 1955.
 

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1580 W 9, 778 W 21,

- Archives de la famille

- Archives du camp de Dachau sur Ancestry.com et JewishGen.org

- Clogenson Henry  et Le Goupil Paul  Mémorial des Français non-Juifs déportés à Auschwitz, Birkenau et Monowitz  publié à compte d'auteurs

- Etat civil de Montpellier (34) et de Vichy (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial annuaire des Français de Dachau Amicale des Anciens de  Dachau 1987

© AFMD de l'Allier