Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
MARCUS née LÉVY Marcelle Camille
 
Nous sommes à la recherche d'une photo.

Est née le 3 septembre 1911 au domicile de ses parents 48, avenue de la République à Paris (11ème). Son père Charles est bijoutier et sa mère Lucie née LÉVY est sans profession.

Elle est employée de banque quand  elle épouse Samuel Henri MARCUS à Paris (20ème) le 23 juillet 1938 .

Note: Samuel MARCUS est né le 4 février 1912 à Paris (14ème).

Son mari est fait prisonnier le 18 mai 1940 et interné au Stalag IV D à Torgau (Allemagne) avec le matricule N° 37169.

Elle quitte son domicile de Paris (17ème) situé au 3, Square du Rhône pour se réfugier en septembre 1940 à Vichy (03) où elle se fait recenser conformément à la loi antisémite du 2 juin 1941 de l'Etat Français. Elle est domiciliée Villa Debost 7, rue de la Laure et exerce la profession de rédactrice/chef de bureau au Ministère du Ravitaillement.
 
 

Source du document ci-dessus: Archives Départementales de l'Allier 756 W 1.

 
Elle est arrêtée comme otage par la police allemande de Vichy en tant qu'épouse de prisonnier de guerre juif. Elle est transférée le 12 mai 1944 à Drancy où elle reçoit le matricule N° 21645.

Elle fait partie des 65 personnes déportées le 23 juillet 1944 à Bergen-Belsen en train de voyageurs.

Selon Serge KLARSFELD dans Le calendrier de la persécution des Juifs de France septembre 1942- août 1944 page 1877: «Les deux convois du 21 et du 23 juillet (au total 85 épouses de prisonniers de guerre et 29 enfants) sont dirigés sur le camp de Bergen-Belsen. (…)

Pour les Allemands ces femmes et leurs enfants constituaient des otages, une sorte de monnaie d'échange éventuellement.

Quelques enfants, dont les parents avaient été pour la plupart déportés, ont été inclus dans ces convois».

Source du document ci-contre: Mémorial de la Shoah CF131_3971.

 
Les nazis ont respecté la Convention de Genève qui protégeait les prisonniers de guerre à l'ouest. Ainsi les prisonniers de guerre juifs n'ont pas été livrés à la Gestapo et leurs épouses n'ont pas été déportées dans un camp d'extermination, mais de concentration.

Ces otages sont évacués en chemin de fer de Bergen Belsen le 10 avril 1945, soit 5 jours avant l'arrivée des troupes britanniques et arrivent au bout de 20 jours d'errance à Tröbitz-sur-l'Elbe. Ils y sont libérés par les troupes soviétiques.

Sur les 258 otages juifs déportés à Bergen Belsen, 19  sont décédés dont Marcelle MARCUS, le grand rabbin de Vichy Jacques KAHN et son épouse Lucie.

Elle décède le 18 mai 1945

- à Vichy ??? selon l'état civil de Paris (11ème)

- à Torgau sur-l'Elbe  (Allemagne) selon le JO N° 285 du 9 décembre 1994.

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Ministère des Anciens Combattants en date du 7 octobre 1994 paru au Journal Officiel N°285 du 9 décembre 1994.

Note de l'AFMD de l'Allier: Son mari Samuel est libéré par les Alliés le 17 avril 1945 et est rapatrié le 24 juin 1945.

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 756 W 1, 996 W 194.01,

- Archives de Paris D 4 R 1/3133

- Archives Municipales de Vichy

- Bigielman Albert J'ai eu douze ans à Bergen Belsen Le Manuscrit 2005

- Centre de Documentation Juive Contemporaine CF131_3971

- Etat civil de Paris (11ème) et de Paris (20ème)

- Klarsfeld Serge Le calendrier de la persécution des Juifs de France septembre 1942- août 1944 Fayard 2001

- MemorialGenWeb  site Internet
 
©  AFMD de l'Allier