Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
GRUNEBAUM née PERKALOWITSCH Marie
 
 
Archives de la famille

est née le 7 juillet 1884 à Sarrebourg (57). Elle est la fille d'Israël et Jeannette née STRAUSS.

Le 9 avril 1907 à Sarrebourg elle épouse Armand GRUNEBAUM né le 7 juin 1880 à Nidda, Hesse (Allemagne).

Armand est porté disparu à Verdun en 1916.
 
Source de la photo: Archives de la famille.
 

En mai 1940 elle quitte Sarrebourg avec la famille de son frère, Moïse PERKALOWITSCH pour se réfugier à Vichy 15, rue de Noyon.

Elle se fait recenser comme Juive française à Vichy conformément à la loi antisémite du 2 juin 1941 de l'Etat Français.
 

Source du document ci-dessus: Archives Départementales de l'Allier 756 W 1.

Selon une note  des Renseignements Généraux en date du 13 janvier 1956, "Des permis de séjour lui ont été délivrés de 1940 à 1944 et le Commissariat de Police lui a délivré le 2 février 1944 la carte d'identité N° 68.482".

 
Selon le témoignage de son petit-neveu, Gérard TELLER,
 
«Le 11 avril 1944, il y eut une rafle généralisée à Vichy . (…)

Ce jour-là, la Gestapo est arrivée chez nous vers 13 h, juste le lendemain des fêtes de la Pâque Juive, où la plupart des Juifs étaient chez eux. Mon grand père leur a parlé en allemand et leur a expliqué qu'étant lorrain il avait combattu dans l'armée allemande pendant la guerre de 14/18 et que le mari de sa sœur Marie y avait laissé sa vie. Ils l'ont rassuré en lui disant que c'était juste un contrôle d'identité. Mon grand père et sa sœur ont été transportés à Drancy quelques jours après, puis déportés par le convoi 72. Ils ont été assassinés immédiatement à leur arrivée à Auschwitz, le 4 ou 5 mai 1944.


Ma mère venait d'être opérée et ils ont eu peur de salir leur voiture et l'ont laissée avec ma grand-mère. J'ai échappé à la solution finale en sautant par la fenêtre à un moment où ils avaient quitté la pièce et je me suis réfugié chez des voisins.»
 
Marie GRUNEBAUM est arrêtée -ainsi que son frère Moïse- par la Gestapo dans la rafle du 11 avril 1944 à Vichy et est internée à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03).

Elle est transférée le 21 avril 1944 à Drancy où elle reçoit le matricule N° 20259 avant d'être déportée le 29 avril 1944 de Drancy à Auschwitz par le convoi N°72.

Source du document ci-contre: Archives Municipales de Vichy H 101 Boîte N° 5.

Source du document ci-dessus: Mémorial de la Shoah C72_14.

Dans Le Mémorial de la Déportation des Juifs de France, Serge Klarsfeld écrit à propos du convoi N° 72: " Ce convoi emporte 1004 Juifs dont 398 hommes et 606 femmes. Parmi eux 174 enfants de moins de 18 ans. (...) A l'arrivée à Auschwitz, 48 hommes furent sélectionnés avec les matricules 186596 à 186643 et 52 femmes dont les matricules se situent aux environs de 80600. En 1945 il y avait 37 survivants dont 25 femmes".

Elle décède le 4 mai 1944 à Auschwitz selon l'état civil de Vichy et de Sarrebourg et le JO N° 113 du 17 mai 1994.

"Mort pour la France"

"Mort en déportation"
suivant l'arrêté du Ministère des Anciens Combattants en date du 31 mars 1994 paru au Journal Officiel N°113 du 17 mai 1994.


Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 756 W 1, 996 W 194.01, 1864 W 1, 1580 W 8, 1756 W 2 N° 7203,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 168

- Archives de la famille

- Archives Municipales de Vichy H 101 Boîte N° 5

- Centre de Documentation Juive Contemporaine C72_14

- Etat civil de Sarrebourg (57) et de Vichy (03)

- Klarsfeld Serge Liste des transferts à Drancy

Klarsfeld Serge Mémorial de la Déportation des Juifs de France  1978

- MemorialGenWeb  site Internet

- Témoignage de Gérard Teller

- yadvashem.org Feuille de témoignage

 
©  AFMD de l'Allier