Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

MARTIN Roger Pierre

Nous sommes à la recherche d'une photo.

Est né le 14 mars 1918 à Langeac (43). Son père Arsène est chauffeur au chemin de fer et sa mère Virginie née SUROT est sans profession.

Il entre à la SNCF le 18 janvier 1937 comme facteur aux écritures à Langeac. En 1941 il est muté à Clermont-Ferrand (63) comme adjoint du chef de bureau.

Etant en surnombre à Clermont-Ferrand il est envoyé fin juillet 1944 à la gare de Saint-Germain-des-Fossés (03).

C'est là qu'il est arrêté le 9 août 1944 sans doute pour son appartenance à la Résistance.

Selon une note de renseignements de la police il a été dénoncé par une ressortissante autrichienne Francisca LUFT née RADER qui sera condamnée en 1948 pour trahison par la Cour de Justice de Riom (63).

Le 30 août 1944 il est déporté de Clermont-Ferrand au Struthof-Natzweiler dans le convoi N° I.275. Face à l'avance des troupes alliées ce camp est évacué et Roger MARTIN fait partie des déportés  transférés le 4 septembre 1944 à Dachau où il reçoit le matricule N° 98982 selon le Mémorial annuaire des Français de Dachau.


Source du document ci-dessus: Mémorial annuaire des Français de Dachau.

Il va rester un peu moins de deux semaines à Dachau puisqu'il est de nouveau transféré le 16 septembre, cette fois-ci en direction du Kommando d'Haslach.

Haslach: Kommando du KL Natzweiler situé au nord de Fribourg-en-Brisgau. Les premiers détenus, notamment ceux arrivés de Dachau le 16 septembre 1944, travaillent à la mine appelée «Vulkan» où ils préparent l'installation d'une usine souterraine.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation

Il y reçoit le matricule N° 34420.

Il décède le 21 avril 1945 à Dachau selon l'état civil de Langeac et le JO N° 9 du 11 janvier 1995.

Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 398980), il est homologué en tant que Résistant au titre  des F.F.I. (Forces Françaises de l'Intérieur).

Pourtant c'est la carte de Déporté Politique qui lui est attribuée à titre posthume le 9 novembre 1961.
DIAC Clermont-Ferrand

Source du document ci-dessus: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Ministère des Anciens Combattants en date du 10 novembre 1994 paru au Journal Officiel N°9 du 11 janvier 1995.

 
 

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1, 1580 W 9, 1756 W 2 N°3631

- Archives des camps de Dachau et Natzweiler sur Ancestry.com et JewishGen.org

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Etat civil de Langeac (43)

- Live mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editons Tirésias 2004

- Mémorial annuaire des Français de Dachau Amicale des Anciens de Dachau 1987

- MemorialGenWeb  site Internet

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 398980)
 
 
©  AFMD de l'Allier