Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier

ACKERMANN Théodore


Source: USHMM

est né le 22 avril 1893 à Strasbourg (67). Il est le fils de Samuel et d'Ester née KOSMANN .

Le 28 juillet 1920 il épouse Alice MEYER à Mulhouse (68). Ils ont 4 enfants.

Il quitte Strasbourg (67) où il est domicilié 5, rue Strauss-Durkheim pour se réfugier en août 1939 avec sa famille à Cusset (03) route de Ferrières.
 
Source de la photo: © United States Holocaust Memorial Museum.
Source du document ci-dessus: Mémorial de la Shoah/CDJC. Coll. Communauté Israélite de Vichy CMLV N°11.


Les membres de la famille ACKERMANN figurent sur le recensement des Juifs français à Cusset conformément à la loi antisémite promulguée le 2 juin 1941 par l'Etat Français. 

Source du document ci-dessus: Archives Départementales de l'Allier 756 W 1.

 
Il tient un commerce de vente en gros de papiers, cartons et fibrines de bois au 25, rue du Faubourg Saint-Antoine à Cusset et est inscrit au Registre du Commerce de Cusset du 11 mars 1940 au 11 février 1941 et du 17 février 1941 au 20 juillet 1942.
 

Il est fiché en 1943 par l'Etat Français en tant que Juif français (Fiche orange).

Source du document ci-dessous à gauche: Archives Départementales de l'Allier 996 W 778 W 112.


Il fait des démarches pour faire attribuer à sa famille et à lui-même la nationalité salvadorienne qui était censée lui éviter l'arrestation et la déportation.

Ce certificat non autorisé a été émis par George Mandel-Mantello, premier secrétaire du Consulat salvadorien à Genève et a été envoyé au domicile de Théodore ACKERMANN à Cusset.

Ses trois enfants Jacqueline, Henri et Gérard réussiront à passer en Suisse. Le sort de son épouse Alice née MEYER n'est pas connu.

Source du document ci-contre à droite: © United States Holocaust Memorial Museum.

Théodore ACKERMANN est arrêté à Lyon (69) au N°30, rue Montgolfier.

Il est transféré à Drancy où il reçoit le matricule N° 17378, puis est déporté le 27 mars 1944 de Drancy à Auschwitz par le convoi N° 70.


Source du document ci-dessus extrait de la liste du convoi N° 70:  © Mémorial de la Shoah C 70_1.

Il décède le 1er avril 1944 à Auschwitz (Pologne) selon l'état civil de Strasbourg et le JO N° 23 du 28 janvier 1988.

«Mort pour la France»

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Secrétariat d'Etat aux Anciens Combattants en date du 12 novembre 1987  paru au Journal Officiel du 28 janvier 1988.

Note: Son épouse Alice est décédée le 7 juillet 1980 à Strasbourg.


Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 756 W 1, 996 W 194.01, 996 W 778 W 112,

- Archives du United States Holocaust Memorial Museum

- Archives du Greffe du Tribunal de Commerce de Cusset

- Centre de Documentation Juive Contemporaine

- Etat civil de Strasbourg (67) et de Mulhouse (68)

- Klarsfeld Serge  Mémorial de la Déportation des Juifs de France  1978

- Mémorial de la Shoah/CDJC. Coll. Communauté Israélite de Vichy CMLV N°11.

- MemorialgenWeb  site Internet

- yadvashem.org

 
©  AFMD de l'Allier