Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
MARIONNET Marcel Marie Camille
 
 
Archives de la famille

est né le 7 mars 1914 à Mazirat ( Allier). Son père Lucien et sa mère Marie née JOUANNET sont agriculteurs. Il exerce lui-même ce métier jusqu'à son service militaire.

Incorporé le 25 avril 1935 il est affecté au 8ème Régiment d'Artillerie Hippo, puis au 32ème Régiment d'Artillerie. Il est démobilisé le 15 octobre 1936.

Source de la photo: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.

 

Ensuite il travaille à l'usine Dunlop à Montluçon jusqu'au 2 septembre 1939, date à laquelle il est rappelé et affecté au 285ème, puis au 281ème Régiment d'Artillerie dans l'Aisne.

Il est cité à l'Ordre du 281ème Régiment d'Artillerie le 1er juillet 1940: «Au cours des opérations de la 7ème D.I.N.A., a fait preuve de belles qualités de sang-froid et d'entrain en accomplissant dans des conditions difficiles et sous de violents bombardements aériens les diverses missions qui lui ont été confiées».

Le 13 juillet 1940 il est démobilisé et revient travailler à la ferme chez ses parents.

Il existe un maquis à Mazirat et Sainte-Thérence, la commune voisine. Marcel MARIONNET n'en fait pas partie.

Le 25 mai 1944, les Allemands arrivent à Mazirat et, pensant arrêter les résistants locaux, encerclent la maison qui leur sert de refuge. Mais les maquisards ne sont pas là et en représailles les Allemands alignent des hommes du village contre un mur et prennent 3 otages: Jean BERGER, Roger FOURÈS et Marcel MARIONNET. D'autres otages seront pris à Sainte-Thérence.

Les otages sont emmenés à pied à la prison de Montluçon (03), le Vieux Château, et de là sont transférés à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03).

Le 18 juin 1944 il est déporté de Compiègne à Dachau où il arrive le 20 dans le convoi N° I.229. Il reçoit le matricule N° 72752.


Source du document ci-dessus: Mémorial annuaire des Français de Dachau.

Après la quarantaine il est affecté au Kommando d'Allach.

Allach: Kommando de Dachau. Ce très important Kommando situé près de Dachau est créé le 17 mai 1944. Il fait travailler les détenus à différents projets et productions: d'abord pour une manufacture de porcelaine, ensuite pour la firme BMW, enfin pour différents chantiers de l'organisation Todt. Il compte jusqu'à 3850 détenus.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.



Il travaille de nuit à décharger des camions de ciment qui arrive de France et qui est destiné à la construction d'une usine.

A la fin de l'année, malade et épuisé par le travail de nuit, il refuse de rester au Revier qui est souvent synonyme de mort.

Note de l'AFMD de l'Allier:
Revier ou lazaret dans certains camps: tout à la fois infirmerie et hôpital, lieu de convalescence ou mouroir, lieu d'assassinat par injections mortelles et autres pseudo-expériences médicales.

Mais, grâce au docteur français, le docteur LAFITTE, il obtient un travail de jour à l'Intendance jusqu'à la fin.

Allach est libéré le 30 avril 1945 par les Américains qui, pour soigner l'épidémie de typhus, les consignent pendant un mois.

Le 31 mai 1945, il est enfin de retour à Mazirat.
 
Il adhère à l'Association des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes de l'Allier.

La carte de Déporté Politique N° 1.111.03013 lui est attribuée  sur décision du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 14 novembre 1952.



Source du document de gauche: Archives de l'Association des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes de l'Allier.

Source du document de droite: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.

 
Le 26 avril 1949 il épouse Yvonne BONNET à La Petite-Marche (03).

Il décède le 1er janvier 1999 à Evaux-les-Bains (23).

 
Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1, 654 W 6, 1 R 1934. 1047.556,

- Archives de la famille

- Archives de l'Association des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes de l'Allier

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Etat civil de Mazirat (03)

- Mémorial annuaire des Français de Dachau  Amicale des Anciens de Dachau 1987

- Office Départemental des Anciens Combattants de l'Allier
 
©  AFMD de l'Allier