Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

HACKER Strul/Isidore/Streel

Nous sommes à la recherche d'une copie de leur carte de Déporté. Ecrire à afmddelallier@orange.fr



 

Est né le 27 septembre 1897 à Bacău (Roumanie).

Il est le fils de Lazard et de Marie née HOLLENDER. Il est l'époux de Hudie Peril Anna née TENENBAUM et ils ont deux enfants.

Selon un acte d'état-civil à la mairie de Roubaix , ils ont un fils Raymond né le 20 septembre 1917 à Paris (11ème). D'autre part, l'orthographe de son prénom est Streel et celui de son épouse Heedée Peril.

Dentiste il est domicilié 10, Boulevard de Courtais à Montluçon (03).

Source de la photo ci-contre: Archives de la famille.

Ils figurent sur la liste des "victimes de la répression allemande" établie par la ville de Montluçon après la 2ème Guerre Mondiale.

Source du document ci-dessus: Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 171.

En effet il est arrêté ainsi que son épouse le 21 novembre 1943 à 7 H 30 du matin par 5 policiers allemands qui vont ensuite apposer les scellés sur leurs appartements. Ils ont peut-être été arrêtés sur dénonciation, car leurs noms ne figurent sur aucun recensement de Juifs étrangers. Selon la famille, ils ont été "dénoncés par un dentiste de leur ville d'habitation". 

On peut supposer qu'ils ont été arrêtés parce que Juifs  et, qu'en tant que tels, l'exercice de certaines professions leur était interdit par le premier statut des juifs du 3 octobre 1940 (excluant les juifs de nombreuses   fonctions   et   en   ce   qui   concerne   les médecins juifs des fonctions médicales publiques et de l’enseignement), et ensuite par le second statut des juifs du 2 juin  1941  qui  fixe un  numerus  clausus pour  certaines professions.  En  ce  qui  concerne  les  médecins  il  est de 2% pour les médecins, mais aussi pour les étudiants en médecine  juifs (  décrets  d’application  de  ces  mesures : 21 juin et 11 août 1941).

Selon la note d'information du Service de Renseignements Généraux de l'Allier en date du 22 novembre 1943, "le motif de leur arrestation est inconnu" !!!

Isidore et Anna sont transférés le 30 novembre 1943 à Drancy où Isidore reçoit le matricule N° 9536.

Ils sont déportés le 17 décembre 1943 de Drancy à Auschwitz par le convoi N° 63.

Source du document ci-dessus: Mémorial de la Shoah C63_15.

Dans Le Mémorial de la Déportation des Juifs de France, Serge Klarsfeld écrit à propos du convoi N° 63 du 17 décembre 1943: " 850 Juifs font partie de ce convoi qui est parti le 17 à 12h. 10 de Paris/Bobigny. 501 hommes et 345 femmes et 4 indéterminés. 99 enfants de moins de 18 ans. (...) A l'arrivée à Auschwitz, sélection de 233 hommes avec les matricules 169735 à 169967 et de 112 femmes (72323 à 72434); 504 gazés immédiatement. En 1945, 22 survivants dont 4 femmes."

Il décède le 17 décembre 1943 en Allemagne selon le JO N° 2 du 4 janvier 1994.

Rappel de la loi du 15 mai 1985.

Loi n° 85/528 du 15 mai 1985 sur les actes et jugements déclaratifs de décès des personnes mortes en déportation.

Article 3 - Lorsqu'il est établi qu'une personne a fait partie d'un convoi de déportation sans qu'aucune nouvelle ait été reçue d'elle postérieurement à la date du départ de ce convoi, son décès est présumé survenu le cinquième jour suivant cette date, au lieu de destination du convoi.

Donc, selon la loi du 15 mai 1985, Strul/Isidore HACKER est décédé le 22 décembre 1943 à Auschwitz (Pologne).
 
 

Selon les Archives du Musée d'Auschwitz, il est sélectionné pour le travail et reçoit le matricule N° 169820.

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Ministère des Anciens Combattants en date du 4 novembre 1993 paru au Journal Officiel N° 2 du 4 janvier 1994.



Sources:

- Archives de la famille

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1, 996 W 778 W 1580.1, 996 W 120.01, 1289 W 51,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 171

- Archives du Musée d'Auschwitz site Internet

- Centre de Documentation Juive Contemporaine
C63_15

- Etat civil de Roubaix transmis par la famille

- Klarsfeld Serge Liste des transferts à Drancy

Klarsfeld Serge  Mémorial de la Déportation des Juifs de France 1978

- MemorialGenWeb  site Internet
 
©  AFMD de l'Allier