Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
CHAMBEAU Edmond Marius Joseph
 
 
 
 
Archives de la famille

est né le 13 mars 1897 à Toulon (83). Son père Alfred est maître mécanicien de la Flotte et sa mère Marie-Louise est sans profession. Ils sont domiciliés 32, rue d'Alger à Toulon.

Le 4 février 1928 il épouse Anne BOLL à Tiarel (Algérie) et ils ont deux enfants.
 
Photo: Archives de la famille.
 

Capitaine d'Infanterie de l'Armée d'Armistice démobilisé en février 1943, il est domicilié 15, rue Saint Jean-Baptiste Prolongée à Vichy (03).

Il est reclassé au Génie Rural de Clermont-Ferrand (63).

Résistant, membre des FFI (Forces Françaises de l'Intérieur), il est arrêté à son domicile le 29 février 1944 par la Gestapo sur dénonciation de Paul GONDLACH, employé au Génie Rural.

Le 6 avril 1944 il fait partie des 1489 hommes déportés de Compiègne à Mauthausen où il arrive le 8 dans le convoi N° I.199. Il reçoit le matricule N° 62108 et, après la quarantaine, est transféré le 21 avril au kommando de Melk.

 

Melk: Kommando du KL Mauthausen. La ville de Melk se trouve en Basse-Autriche. Le 21 avril 1944 arrivent 500 des 10000 détenus qui travaillent au projet «Quartz», c'est-à-dire à la construction d'une usine souterraine de roulements à bille pour la firme Steyr, Daimler et Puch. Si l'usine est achevée elle ne produit jamais un seul roulement à billes. Le 15 avril marque la fin de l'évacuation de ce Kommando vers Mauthausen ou Ebensee.

Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.
 
 

Il est renvoyé le 26 avril 1944 au camp central de Mauthausen. Il y décède le 26 mai 1945 au Santitätslager (Infirmerie) à 7 H40 selon l'acte de décès ci-dessous.


Source du document ci-dessus: Service International de Recherches d'Arolsen.
Il décède le 26 mai 1945 à Mauthausen  selon l'état civil de Vichy et le JO N° 269 du 20 novembre 1987.

"Mort pour la France"
Source du document ci-dessus:  Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.

 

Lui sont attribuées à titre posthume
 
- la carte de Déporté Résistant le 1er juillet 1953. Source: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand
 
- la Médaille de la Résistance par décret en date du 25 février 1958

- la Croix de Guerre avec Palme le 28 juin 1958.

Son nom figure au Monument aux Morts de Vichy. 

 

Photos: AFMD de l'Allier.

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Secrétariat d'Etat aux Anciens Combattants en date du 6 octobre 1987 paru au Journal Officiel N° 269 du 20 novembre 1987.

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1, 996 W 15,1,3, 1289 W 10,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 168

- Archives du camp de Mauthausen sur Ancestry.com et JewishGen.org
 
- Archives de la famille

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Etat civil de Toulon (83) et de Vichy (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mauthausen Le Troisième Monument  Amicale de Mauthausen

- MemorialGenWeb  site Internet

- Service International de Recherches d'Arolsen
 
©  AFMD de l'Allier