Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
MONOSSON Naoum
 
 

est né le 13 février 1895 à Varsovie (Pologne).

Il est le fils d'Isaï et de Malvina . Il est l'époux d' Olga née GORLINE et ils ont une fille Irène née le 15 août 1922  à leur domicile à Paris (17ème).

Il exerce la profession de comptable et la famille est domiciliée à Paris (17ème) 15, rue Théodule Ribot.
 
Photo de Naoum MONOSSON prise en 1921 et transmise par la famille.
 

Olga, Naoum et Irène sont arrêtés à la Ligne de Démarcation et  internés à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03). Irène est admise à l'Hôpital de Moulins le 26 août 1942 alors que ses parents  sont transférés le 27 août 1942 au camp de Pithiviers (45), puis à Drancy le 15 septembre 1942.

Ils sont déportés le 18 septembre 1942 de Drancy à Auschwitz par le convoi N° 34.

 
Document ci-dessus: Extrait de la liste du convoi N° 34. Source: Mémorial de la Shoah C 34_60.

Dans Le Mémorial de la Déportation des Juifs de France, Serge Klarsfeld écrit à propos du convoi N° 34: " Le départ de ce convoi 901/29 à8 h.55 de la gare du Bourget/Drancy en direction d'Auschwitz avec un contingent de 1000 Juifs est signalé le 18 septembre à Eichmann et à Auschwitz par un télex du service anti-juif de la Gestapo. (...) On dénombre dans ce convoi 437 hommes, 384 femmes et 179 indéterminés. Il y a au moins 150 enfants. (...) A l'arrivée de ce convoi à Auschwitz le 20 septembre, 31 hommes furent gardés en vie avec les matricules 64719 à 64749. D'autres furent sans doute sélectionnés avant l'arrivée à Kosel.De ce convoi et de celui arrivé quasi simultanément de Westerbork en Hollande, les Allemands sélectionnèrent 221 femmes pour le travail avec les matricules 20217 à 20437. Le reste du convoi fut immédiatement gazé. On comptait en 1945 21 survivants de ce convoi."


Naoum MONOSSON décède le 23 septembre 1942 à Auschwitz selon le JO N° 42 du 19 févier 1997.

"Mort en déportation" suivant l' arrêté du Ministère des Anciens Combattants et Victimes de Guerre en date du 2 décembre 1996 paru au Journal Officiel N° 42 du 19 février 1997.
 

Après avoir quitté l'Hôpital de Moulins, Irène MONOSSON part à Marseille (13) et s'engage à l'U.G.I.F. (Union Générale des Israélites de France) où elle est employée à la 2ème Direction (Source: CDJC CDXXI-7).

Elle décède dans le bombardement de Marseille le 27 mai 1944 selon un témoignage familial et l'état civil de Paris (17ème).

Source de la photo ci-contre: Archives de la famille.

Archives de la famille
 

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 996 W (778 W 15.4), Mesures antisémites Déportation Liste des Juifs arrêtés par les autorités allemandes à la Ligne de Démarcation,

- Archives Départementales du Loiret 20 M 788

- Archives de la famille

- Centre de Documentation Juive Contemporaine

- Etat civil de Paris (17ème)

- Klarsfeld Serge  Mémorial de la Déportation des Juifs de France 1942  FFDJF 1978

- Klarsfeld Serge Mémorial de la Déportation des Juifs de France: Ceux de l'année 1942 FFDJF 2008

- MemorialgenWeb  site Internet

- yadvashem.org
 
©  AFMD de l'Allier