Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
BLOCH Louis Eliezer
 
 
Archives de la famille

Est né le 19 août 1897 à Eichstetten  dans le land de Bade-Wurtemberg en Allemagne. Il est le fils de Léopold et de Claire née MEIER.

Ancien combattant 1914-1918 il est soldat de 1ère classe dans l'armée allemande.

Il est négociant domicilié à Fribourg-en-Brisgau dans le land de Bade-Wurtemberg quand il épouse Marguerite Marthe née STRASBURGER le 20 décembre 1926 à Sélestat (67). Ils ont 4 enfants. La famille vient s'installer en France en 1937.

Source de la photo: Archives de la famille.

 
En septembre 1939  il quitte Mulhouse (68) avec sa famille pour se réfugier à Vichy (03).

La famille se fait recenser à Vichy en tant que Juifs français conformément à la loi antisémite du 2 juin 1941.
 
 

Source du document ci-dessus: Archives Départementales de l'Allier 756 W 1.

Le 18 juillet 1942 son magasin est mis sous administration provisoire le 18 juillet 1942 par Darquier de Pellepoix, commissaire général aux Questions Juives.

Source du document ci-dessus: Bibliothèque Nationale de France sur site Internet Gallica.

Jean-Pierre AZÉMA et Olivier WIEVORKA expliquent l' "intérêt" pour l'Etat Français de  mettre les entreprises juives sous administration provisoire: « Pour rompre leur (1) influence économique supposée, Vichy, désireux d’aligner le Sud sur les mesures prises dès le 18 octobre 1940 par les Allemands, aryanise les entreprises (22 juillet 1941). Les propriétaires juifs sont dépossédés de leurs biens, confiés à des ¨¨administrateurs-gérants¨¨ qui réalisent souvent de fructueuses affaires. Pour un bien aryanisé, les services français reçoivent couramment de 10 à 15 demandes émanant de bons Français… Ces dispositions ont un but affiché : marginaliser. De fait on estime qu’à l’été 1941, plus de la moitié de la communauté se trouve privée de tout moyen d’existence ».
(1) l’influence des Juifs.
Source : Vichy, 1940-1944 Jean-Pierre Azéma Olivier Wievorka Editions Perrin 2004.


Il est fiché  par l'Etat Français en 1943 en tant que Juif français.

Source du document ci-contre: Archives Départementales de l'Allier 996 W 778 W 112.

Il est domicilié 135, avenue Thermale à Vichy (03) et exerce la profession de commerçant en cuir.

Il est arrêté par mesure de persécution le 22 juillet 1944 à son magasin 62, rue de Paris à Vichy par la Brigade Poinsot.  Selon le témoignage de Marc-André FABRE, "M.Bloch, alias Claudius Clair, marchand  de cuirs et crépins, rue de Paris à Vichy" a été «sauvagement frappé pour ne pas avoir voulu dire où se cachait sa femme».

Selon une note de renseignements de la police il "aurait été arrêté par la Brigade Poinsot sur dénonciation d'un nommé KARMAN Joseph, indicateur de la Gestapo".



Il est interné d'abord dans la prison de la Milice au Château des Brosses à Bellerive-sur-Allier (03), puis à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins (03).

Le 25 août 1944 il fait partie des 66 derniers prisonniers qui sont transférés de Moulins à Belfort (90). 

Voir le dossier: Le dernier convoi.

Ils sont internés à la Caserne Friedrich avant d'être déportés le 5 septembre 1944 de Belfort à Buchenwald où il arrive le 10 dans le convoi N°I.285.

 
Source du document ci-dessus: Extrait de la liste du convoi N°I.285 transmise par l'Association Française  Buchenwald-Dora et Kommandos.

Il reçoit le matricule N°85208 et, après la quarantaine passée au Block 63, il passe au Grand Camp Block 23, puis R.

 
Source du document ci-dessus: Extrait du Registre Matriculaire des 85000 transmis par l'Association Française  Buchenwald-Dora et Kommandos.

 
 Il décède le 25 février1945 à Buchenwald selon l'état civil de Vichy et le JO N° 218 du 20 septembre 1987.
 
«Mort pour la France»
 
 
La carte de Déporté Politique lui est attribuée à titre posthume le 6 avril 1954.

DIAC Clermont-Ferrand

Source du document ci-dessus: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Secrétariat d'Etat aux Anciens Combattants en date du 31 juillet 1987 paru au Journal Officiel N° 218 du 20 septembre 1987.

 

Sources:

- Amicale de Langenstein

- Archives Départementales de l'Allier 756 W 1, 1580 W 7, 996 W 778 W 112,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 168

- Archives de la famille

- Archives Nationales Allemandes (BundesArchiv)

- Bibliothèque Nationale de France sur site Internet Gallica

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand 
 
- Etat civil de Sélestat (67) et de Vichy (03)

- Fabre Marc-André Dans les prisons de la Milice Imprimerie Wallon 13 octobre 1944

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos  Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- MemorialGenWeb  site Internet

- yadvashem.org  Feuille de Témoignage

 
©  AFMD de l'Allier