Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

SALADIN née GUILLEMONT Marguerite

Archives de la famille

Est née le 23 avril 1891 au domicile de ses parents au lieudit La Cigogne à Gipcy (03). Son père Emile est journalier et sa mère Elise née DÉRY est sans profession.

Elle épouse Georges SALADIN le 14 septembre 1910 à Moulins (03).
 
Elle est domiciliée en dernier lieu au N° 3, rue Blaise Pascal à Moulins.

Source de la photo: Archives de la famille. 
 

Elle est arrêtée le 10 avril 1943 à Moulins sur dénonciation pour «détention d'armes». Elle est internée à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins, puis à la prison de Nevers (58).

Elle est déportée "NN" le 4 mai 1943 à Lauban.
 
Procédure Nacht und Nebel
instaurée par le décret Keitel de décembre 1941 pour «des actes délictueux» tels que espionnage, sabotage, détention illégale d'armes, etc. Ce décret prévoit le transfert en Allemagne en vue d'un jugement dans le secret absolu. Les déportés doivent disparaître dans «la nuit et le brouillard», c'est-à-dire sans laisser de trace.
 
Lauban: Luban en polonais. Prison située à l'ouest de Breslau. Prison de prévention pour les «NN» venant de Flussbach et avant le passage devant le Tribunal de Breslau. Evacuation vers le KL de Ravensbrück.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation
 
La prodédure "Nuit et Brouillard" n'est pas appliquée jusqu'au bout, car elle n'est pas jugée et est transférée au camp de concentration pour femmes de Ravensbrück où elle reçoit le matricule N° 80014.
 
Le KL Ravensbrück est situé près de la ville de Fürstenberg à environ 50 kilomètres au nord de Berlin. Au total, plus de 120000 déportées d'une vingtaine de nationalités différentes sont passées par le KL Ravensbrück, le grand camp de concentration pour femmes du Reich. De là beaucoup d'entre elles sont transférées vers des camps et des centaines de Kommandos extérieurs disséminés dans toute l'Allemagne.
Les conditions d'existence à Ravensbrück sont tout aussi effroyables que dans les autres KL. De 1939 à 1945, on estime qu'environ 40000 déportées ont trouvé la mort dans ce camp.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Comme beaucoup de déportés "Nuit et Brouillard" elle n'est  pas envoyée dans un Kommando extérieur, mais reste au camp central de Ravensbrück où elle  décède

- en mars 1945 selon l'état civil de Gipcy et de Moulins et le JO N° 91 du 18 avril 1998

- le 1er mars 1945 selon le livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation

- le 15 mars 1945 selon la Direction Interdépartementale des Anciens Combattants.
 
"Mort pour la France"
  
Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 278606), elle est homologuée en tant que Résistante au titre  de la R.I.F. (Résistance Intérieure Française).

Pourtant c'est la carte de Déporté Politique qui  lui est attribuée à titre posthume le 14 mars 1952.

Source du document ci-dessus: Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand.

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du 10 décembre 1997  paru au JO N° 91 du 18 avril 1998.


 

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1864 W 1,

- Archives de la famille

- Direction Interdépartementale des Anciens Combattants de Clermont-Ferrand

- Etat civil de Gipcy (03) et de Moulins (03)

- Livre mémorial de le Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- MemorialGenWeb  site Internet

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 278606)
©  AFMD de l'Allier