Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

FONDARD Jean-Baptiste

Nous sommes à la recherche d'une photo et de renseignements complémentaires.

Est né le 2 décembre 1899 au domicile de ses parents à La Pise à Tronget (03). Son père Jean est journalier et sa mère Anne née COLAS est sans profession.

Il exerce le métier de cultivateur quand il est incorporé le 15 mars 1920. Il est affecté au 2ème Régiment d'Aviation de Chasse le 27 juin 1920 avant de passer au 1er Groupe d'Ouvriers d'Aviation à Saint-Cyr. Il est rayé des contrôles le 15 mars 1922.

Il réside successivement sans doute comme journalier dans plusieurs communes de l'Allier: Lafeline, Treban, Chappes, Meillers, Saint-Sornin, Saint-Priest-en-Murat avant de partir dans la région de Lyon en 1931.

Il est fait prisonnier en 1939 à une date et dans un lieu non connus. Il est libéré et démobilisé à Lyon au Fort de Montluc le 9 septembre 1940.

Les circonstances de son arrestation (date, lieu, motif, responsable)  ne sont pas connues.

Il est interné le 5 juillet 1944 à Compiègne où il reçoit le matricule N° 43500.

Le 15 juillet 1944 il est déporté de Compiègne à Neuengamme où il arrive le 18 dans le convoi N° I.247. Il y reçoit le matricule N° 36922.


Source du document ci-dessus: Service International de Recherche d'Arolsen 1.1.30.6 / 3631991.

Après la quarantaine il est transféré d'abord au Kommando de Farge à Brême ...


Source du document ci-dessus: Service International de Recherche d'Arolsen  1.1.30.1 / 3421281.

Bremen-Farge: Kommando du KL Neuengamme. Ce Kommando ouvert en juin 1943 travaille pour la Direction de la construction de la marine à l'édification de l'abri sous-marin «Valentin». Plus de 2000 détenus y travaillent.

Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

...puis à celui de Spaldinstrasse près de Hambourg

Hamburg-Spaldingstrasse: Kommando du KL Neuengamme. Ouvert en septembre 1944 au sud-est de la ville, ce Kommando emploie près de 2000 détenus à des travaux de déblaiement et à la construction navale.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Il décède le 19 novembre 1944 à Hambourg selon le livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation. 

Il décède d'une "maladie de cœur" selon les registres tenus par les nazis qui sont loin d'être fiables quant aux causes réelles de la mort.

Source du document ci-dessus: Service International de Recherche d'Arolsen   1.1.30.7 / 3643775.

Il est inhumé au cimetière d'Ohlsdorf dans la banlieue d'Hambourg Tombe N° 7865.

 

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1 R 1919.46,

- Bureau des Archives des Victimes des Conflits Contemporains

- Etat civil de Tronget (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial des Français Déportés à Neuengamme Amicale de Neuengamme

- Service International de Recherche d'Arolsen  1.1.30.7 / 3643775, 1.1.30.1 / 3421281, 1.1.30.6 / 3631991,
 
©  AFMD de l'Allier