Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

SINAŸ Rebecca

Nous sommes à la recherche d'une photo.

Est née le 27 mars1889 à Hochfelden (67). Elle est la fille de David et de Sara née MEYER.

Le 5 juillet 1911 à Oran (Algérie) elle épouse  Farkas LÖWINGER de nationalité tchèque dont elle acquiert la nationalité. Ils ont quatre enfants, Julie, Rose, Simone et Lucien.

Elle réside depuis 1919 à Vichy (03) où elle est domiciliée 23, rue Jean Jaurès rebaptisée rue Nationale.

 

 
Depuis 1925 elle est gérante de l'Hôtel de Strasbourg qui sera réquisitionné par le Ministère de l'Information. Elle divorce le 23 novembre 1932.
 
Suite au décret du 6 avril 1938 paru au Journal Officiel de la République Française du 17 avril 1938 page 4570, elle est réintégrée dans la nationalité française.

Source du document ci-contre: Bibliothèque Nationale de France sur site Internet Gallica.
Son ex-mari Joseph SINAY, graveur né à Hochfelden (67) le 1er mai 1987,  décède le 28 août 1940 à son domicile 28, rue de Cronstadt.

Dans son livre Une prison militaire allemande à Moulins «La Mal-Coiffée», Yvonne MONCEAU évoque Rebecca SINAŸ. «Mme Sinay était ma voisine de droite, son lit touchait le mien. Grande, brune, distinguée, bien élevée, elle était la propriétaire de l'hôtel de Strasbourg à Vichy. Alsacienne et israélite - deux vices rédhibitoires- elle fut arrêtée avec son fils âgé de dix-neuf ans, alors qu'elle revenait à Vichy voir son hôtel réquisitionné par le Ministère de l'Information. Elle resta cinq jours avec son fils dans un même cachot de l'hôtel du Portugal à Vichy avec une cuvette et un morceau de pain. Un officier allemand devant lequel elle passait en y allant, lui cracha à la figure en l'appelant «sale juive»; elle tourna la tête et ne répondit pas. (…) Tout en se réjouissant de savoir ses deux filles libres, elle se torturait à la pensée de son fils, malade, qu'elle avait eu tant de peine à sauver de la mort».

Elle est fichée en tant que Juive française par l'Etat Français en 1943.

Source du document ci-contre: Archives Départementales de l'Allier 996 W 778 W 112.


Elle est arrêtée le 19 février 1944 et internée à l'Hôtel du Portugal, siège de la Gestapo de Vichy, puis à la Mal-Coiffée, prison militaire allemande à Moulins.

Le 14 mars 1944 elle est transférée à Drancy où elle reçoit le matricule N° 16918.

Le 27 mars 1944 elle est déportée avec son fils Lucien de Drancy à Auschwitz par le convoi N° 70.


Document ci-dessus extrait de la liste du convoi N° 70. Source: Mémorial de la Shoah C 70_34.

Dans Le Mémorial de la Déportation des Juifs de France, Serge Klarsfeld écrit à propos du convoi N° 70: " Ce convoi emporte vers Auschwitz 1025 déportés: 609 hommes et 416 femmes. Parmi eux 109 enfants de moins de 18 ans. (...) A l'arrivée à Auschwitz le 30 mars, 380 hommes furent sélectionnés avec les matricules 176096 à 176475; il en fut de même pour une centaine de femmes. Environ 520 personnes furent immédiatement gazées. En 1945 il y avait 125 survivants dont 60 femmes".



Elle décède le 30 mars 1944 à Auschwitz selon l'état civil de Hochfelden et de Vichy et le JO N° 251 du 26 octobre 2008.

Rappel de la loi du 15 mai 1985.

Loi n° 85/528 du 15 mai 1985 sur les actes et jugements déclaratifs de décès des personnes mortes en déportation.

Article 3 - Lorsqu'il est établi qu'une personne a fait partie d'un convoi de déportation sans qu'aucune nouvelle ait été reçue d'elle postérieurement à la date du départ de ce convoi, son décès est présumé survenu le cinquième jour suivant cette date, au lieu de destination du convoi.

Donc, selon la loi du 15 mai 1985,  Rebecca SINAŸ est décédée le 1er avril 1944 à Auschwitz (Pologne).

"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Secrétariat d'Etat à la Défense et aux Anciens Combattants en date du 16 septembre 2008 paru au Journal Officiel N°251 du 26 octobre 2008.

 

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 996 W 194.01, 1799 W 2929-60/241, 996 W 778 W 112,  996 W Police des Etrangers Révision des naturalisations,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 168

- Centre de Documentation Juive Contemporaine

- Etat civil de Hochfelden (67) et de Vichy (03)

- Klarsfeld Serge Liste des transferts à Drancy

- Klarsfeld Serge Mémorial de la Déportation des Juifs de France  1978

- Monceau Yvonne
Une prison militaire allemande à Moulins «La Mal-Coiffée» Crépin-Leblond Editeur 1945

 
©  AFMD de l'Alier