Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

ANDRÈS Louis Raymond

Nous sommes à la recherche d'une photo.

est né le 17 février 1920 à l'Hôpital Civil de Colmar (68). Son père Joseph est ouvrier de fabrique et sa mère Marie née MEYER est femme au foyer.

Ebéniste célibataire il s'engage au 10ème Bataillon de Chasseurs à pied cantonné à Vichy et fait partie de l'Armée d'Armistice.

Il est démobilisé le 22 novembre 1942 et se réfugie chez M. Paul ROUX, cultivateur au Moulin-Tacot à Creuzier-le-Vieux (03). Il est agent de liaison entre les membres du réseau "Alliance", ceux réfugiés à la ferme de Paul ROUX, les RANDIER à Charmeil (03) et le général RAYNAL, chef du réseau dans l'Allier, domicilié à Cusset (03).

Il est arrêté le 28 mai 1943 à 7 heures du matin chez les ROUX par la Gestapo de Vichy.

Le 3 septembre 1943 il est déporté de Compiègne à Buchenwald où il arrive le 4 par le convoi N° 131. Il reçoit le matricule N° 20378 et après la quarantaine est transféré au tunnel de Dora.
 
 
Dora: Ce camp dépend à l'origine du KL Buchenwald qui n'est situé qu'à environ 80 km. Il a été créé en septembre 1943 pour accueillir dans ses tunnels l'usine de Peenemünde bombardée par la RAF le 17 août 1943. Les déportés travaillent en deux équipes de douze heures. Ils creusent des galeries dans des conditions abominables. Ils restent six mois sans voir le jour et couchent à même le sol. La mortalité est très élevée. Dora devient autonome en octobre 1944.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

 
Il est transféré le 15 janvier 1944 au camp mouroir de Lublin où son nom d' «André Raymond né le 17.2.20» figure sur la "Liste des déportés au camp de concentration de Maïdanek de nationalité française". Voir document ci-dessous transmis par Joseph Jazbinsek.
 
 
 

Puis face à l'avance des troupes russes il est transféré à Auschwitz où il est inscrit sous le nom d' «ANNAREL Raymond» avec le matricule N° 183261. Il y décède le 24 avril 1944 selon le Mémorial des Français Non-Juifs Déportés à Auschwitz, Birkenau et Monowitz.


Le Mémorial Buchenwald Dora Kommandos le signale sous le nom d'ANDRE Raymond né le  17 février 1920  comme  parti le 15 janvier 1944 et  "Disparu" à Lublin.

Il est déclaré "Mort en déportation" par arrêté du Ministère de la Défense du 25 octobre 2012 paru au Journal Officiel N° 281 du 2 décembre 2012.

Selon le JO N° 281 du 2 décembre 2012 il décède le 9 décembre 1943 à Buchenwald (Allemagne), ce qui est erroné si l'on tient compte des Archives Polonaises.

 
 
Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1580 W 7, 1756 W 1 N° 5248,

- Archives Départementales du Puy-de-Dôme 908 W 128,

- Archives Polonaises de Maïdanek transmises par Joseph Jazbinsek

- Clogenson Henry et Paul Le Goupil Mémorial des Français Non-Juifs Déportés à Auschwitz, Birkenau et Monowitz publié à compte d'auteur

- Etat civil de Colmar (68) et de Creuzier-le-Vieux (03)

- Fourcade Marie-Madeleine L'Arche de Noé Réseau»Alliance» 1940-1945 Plon 2003

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos  Association Française Buchenwald Dora et Kommandos

- MemorialGenWeb  site Internet

- Rogerie André Vivre, c'est vaincre OPL 1946
 
© AFMD de l'Allier