Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

PILET Roger

Nous sommes à la recherche d'une photo.

Est né le 22 mai 1914 au domicile de ses parents 58, rue Fontaine au Roi à Paris (11ème). Son père Simon est ferblantier et sa mère Rose née MICHEL est sans profession.

Le 30 janvier 1932 il épouse Yvette ABAZIOU à Drancy (93).

Mécanicien il est domicilié 1, rue Marescot à Toulon (Var).

 

Selon son adhésion à l'association « Ceux de la Mal-Coiffée» il est arrêté le 23 juin 1944 en gare de Moulins (03). " Au passage du train venant de Toulon à Moulins après vérification  des papiers d'identité je fus incarcéré à la prison de Moulins. Je ne fus questionné par personne- puis fus envoyé à Buchenwald où j'arrivai le 10 septembre 1944, le départ de Moulins ayant eu lieu dans la nuit du 24 août. via Belfort. puis Buchenwald. Bloc 10. N° 85239".

Le 25 août 1944 il fait partie des 66 derniers prisonniers de la Mal-Coiffée qui sont transférés de Moulins à Belfort (90) dans un convoi de militaires allemands qui se replient vers l'Allemagne. A Belfort ils sont internés à la Caserne Friedrich dans l'attente de leur déportation.

Document ci-contre: Adhésion de Roger Pilet à l'association "Ceux de la Mal-Coiffée". Source: Archives Municipales de Moulins 5 H 81.

Archives Municipales de Moulins 5 H 81

Le 5 septembre 1944 il est déporté de Belfort à Buchenwald où il arrive le 10 dans le convoi N°I.285.

Source: Extrait de la liste du convoi N°I.285 transmise par l'Association Française  Buchenwald-Dora et Kommandos.

Il reçoit le matricule N°85239 et, après la quarantaine au Block 63 au Petit camp, il passe au Grand Camp au Block 10 avant d'être affecté au Kommando de Jena.



Source: Extrait du Registre Matriculaire des 85000 transmis par l'Association Française  Buchenwald-Dora et Kommandos.

Jena: Deux Kommandos existent dans cette ville située à 25 km à l'est de Weimar. Les détenus travaillent notamment à la réparation de locomotives et de voies ferrées. Ils sont près de 1000 en janvier 1945.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation
 
Il est libéré le 3 mai 1945 à Jena selon le livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation.

Il décède le 21 septembre 2004 à Six-Fours-les-Plages (Var).


Sources:

- Archives Municipales de Moulins 5 H 81

- Association Française  Buchenwald-Dora et Kommandos.

- Etat civil de Paris (11ème)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004.

- Mémorial Buchenwald Dora Kommandos  Association Française Buchenwald Dora et Kommandos
 
©  AFMD de l'Allier