Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 
ROMEUF Marius Robert

Nous sommes à la recherche d'une copie de sa carte de D2porté. Nous contacter: afmddelallier@orange.fr

 
 

est né le 10 octobre 1917 au domicile de ses parents 7, rue Duchon à Vichy (03). Son père Emile est plâtrier et sa mère Louise née GIRAUD est sans profession.

Il exerce la profession de plâtrier peintre.

Le 5 février 1938 il épouse Marcelle FÈVRE à Vichy. Ils ont deux enfants et sont domiciliés 12, avenue Poncet à Vichy.
 
Photo: Archives de la famille.
 

Incorporé le 3 novembre 1938 il est affecté au 92ème Régiment d'Infanterie. Mobilisé le 1er septembre 1939 il est fait prisonnier à Leyviller (Sarre) le 16 octobre 1939. Il a ensuite un parcours mouvementé dû sans doute à des tentatives d'évasion.

Il est interné au Stalag VII A à Moosburg (Bade Wurtemberg) avec le matricule N° 5026, puis  au Stalag XX A le 23 septembre 1942 (Thorn/Torun en Pologne).

Transformé en travailleur civil, il est arrêté en décembre 1942 sans doute après une tentative d'évasion  en Zone Annexée (Alsace et Moselle) et est  interné à Metz.

Puis il est interné le 29 janvier 1943  au camp de concentration de Struthof-Natzweiler  où il reçoit le matricule N° 2414.

Il est transféré le 28 février 1943 à Dachau où il arrive le 5 mars et est emprisonné au Block 11 Matricule N° 45136.

Sources des documents ci-dessus: A gauche Mémorial annuaire des Français de Dachau. A droite Service International de Recherche d'Arolsen 1.1.6.7/10737664.

Il est libéré de Dachau le 9 décembre 1943 et serait ensuite passé dans d'autres Stalags à des dates non connues:

Stalag VIII B  (Silberberg/Srebrna Gora en Pologne)

Stalag XX B (Marienberg/Malbork Gdansk).

Le 23 janvier 1944 il est arrêté à la frontière.  Le Ministre Secrétaire d'Etat au Travail Commissariat Général d'Action Sociale pour les Français travaillant en Allemagne écrit le 3 juillet 1944 à la sœur de Marius ROMEUF:
 
"Suite à notre dernière lettre et aux dernières informations reçues nous vous informons que Monsieur ROMEUF Marius a été arrêté à la frontière le 23 janvier 1944; il avait déjà été arrêté en décembre 1942 et conduit à la prison de l'Armée; nous ne connaissons pas la durée de la peine à laquelle il est condamné».
 
Ensuite son sort n'est plus connu jusqu'à son rapatriement le 12 mai 1945. Il est possible qu'il ait été interné au camp de Graudenz (Pologne) surnommé "la forteresse de la mort lente".

 Il décède le 9 septembre 1983 à Vichy selon l'état civil de Vichy.
 
 
 

Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 1 R 1937.1064.312,

- Archives des camps du Struthof et de Dachau sur Ancestry.com et JewishGen.org

- Archives de la famille

- Bureau des Archives des Victimes des Conflits Contemporains à Caen

- Etat civil de Vichy (03)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mémorial annuaire des Français de Dachau Amicale des Anciens de Dachau 1987

- Service International de Recherche d'Arolsen  1.1.6.1 / 9894564,  1.1.29.1 / 3132973, 1.1.6.7 / 10737664,

 
© AFMD de l'Allier