Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

KAHN Jacques Abraham

Est né le 22 février 1868 au domicile de ses parents à Sarrebourg (57).Son père Joseph est ministre officiant et sa mère Jeannette née LÉVY est sans profession.

Il est rabbin, professeur au Séminaire Israélite, domicilié au N° 52, rue Gay Lussac  à Paris (5ème) quand il épouse Joséphine Sara LEHMANN à la mairie de Paris (5ème).

Veuf de Joséphine LEHMANN décédée le 19 décembre 1898 à Arcachon (33), il épouse Déborah BLOCH le 3 août 1906 à Paris (12ème).

Source de la photo ci-contre: Consistoire Central des Israélites de France et d'Algérie en souvenir de nos rabbins et ministres officiants victimes de la barbarie nazie Jacobs éditeur Paris janvier 1947.


 

Aumônier de l'Hôpital Militaire de l'Ecole Polytechnique au cours de la guerre 1914-1918, il perd son fils aîné le 14 juillet 1918 lors de la dernière Bataille de la Marne.

Veuf de Déborah BLOCH le 29 août 1912, il épouse Lucie Charlotte née SAMDAN le 28 octobre 1920 à la mairie de Paris (5ème).

Il est nommé, en qualité de Rabbin,  chevalier de la Légion d'Honneur par décret du 21 juillet 1928 publié au Journal Officiel du 14 juillet 1928 pris sur le rapport du
Ministre de la Guerre.

Pour faire face à l'afflux de réfugiés juifs de France et de différents pays d'Europe, il quitte Paris pour se réfugier en juillet 1939 à Vichy (03) au N° 27, rue des Sources. Il est nommé Chef Spirituel de l'importante Communauté Juive de Vichy en 1940  par le Grand-Rabbin Isaïe SCHWARTZ.

Il se fait recenser avec son épouse à Vichy en tant que Juif français conformément à la loi antisémite du 2 juin 1941 de l'Etat Français.

 
 Source du document ci-dessus: Archives Départementales de l'Allier 756 W 1.

Le 4 octobre 1943 le Président de la Communauté Israélite de Vichy écrit au Ministre de l'Intérieur pour lui proposer de  nommer le Grand-Rabbin Jacques KAHN Aumônier du culte israélite pour tous les établissements pénitentiaires situés dans le département de l'Allier. Le Chef de Gouvernement, Ministre d'Etat à l'Intérieur, répond le 12 novembre 1943 qu' "il n'a pas paru possible d'accueillir favorablement la demande" sans en donner les raisons. Source: Mémorial de la Shoah/CDJC. Coll. Communauté Isralite de Vichy CMLV N°11.

Il est arrêté à Vichy  selon Georges Rougeron. « Le Grand Rabbin Kahn qui avait commis l'imprudence de se signaler dans un magasin s'était vu poser une main sur l'épaule par un autre client, celui-ci inspecteur de la Sipo; il ne reparut plus».

Selon la famille de Louis BLOCH , Jacques KAHN est arrêté dans leur magasin de cuir au N°62, rue de Paris à Vichy.


Il est transféré avec son épouse le 12 mai 1944 à Drancy où il reçoit le matricule N° 21616.
 
Il fait partie  des 65 personnes déportées le 23 juillet 1944 dans le convoi N° 80 de Drancy à Bergen-Belsen en train de voyageurs.

Dans Le calendrier de la persécution des Juifs de France septembre 1942- août 1944 Serge Klarsfeld écrit: «Les deux convois du 21 et du 23 juillet (au total 85 épouses de prisonniers de guerre et 29 enfants) sont dirigés sur le camp de Bergen-Belsen. (…)

Pour les Allemands ces femmes et leurs enfants constituaient des otages, une sorte de monnaie d'échange éventuellement.

Quelques enfants, dont les parents avaient été pour la plupart déportés, ont été inclus dans ces convois».

Source du document ci-contre: Mémorial de la  Shoah  CF130_3839.

 Il décède le 14 janvier 1945 à Bergen Belsen selon l'état civil de Sarrebourg et le JO N° 63 du 15 mars 1993.

 "Mort en déportation" suivant l'arrêté du Secrétariat d'Etat aux Anciens Combattants en date du 4 février 1993 paru au Journal Officiel N°63 du 15 mars 1993.



Sources:

- Archives Départementales de l'Allier 756 W 1, 996 W 194.01,

- Archives Municipales de Sarrebourg (57)

- Consistoire Central des Israélites de France et d'Algérie en souvenir de nos rabbins et ministres officiants victimes de la barbarie nazie Jacobs éditeur Paris janvier 1947.

- Etat civil de Sarrebourg (57), d'Arcachon (33) et de Paris (5ème)

- Grande Chancellerie de la Légion d'Honneur

- Klarsfeld Serge Liste des transferts à Drancy le 12 mai 1944

- Klarsfeld Serge Le calendrier de la persécution des Juifs de France septembre 1942- août 1944 Fayard 2001

- MemorialGenWeb  site Internet

- Mémorial de la Shoah/CDJC. Coll.Communauté israélite de Vichy CMLV N°11

- Rougeron Georges Quand Vichy était capitale 1940-1944 Editions Horvath 1983

- yadvashem.org Feuille de Témoignage

 
©  AFMD de l'Allier