Err

Amis de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation de l'Allier
 

DELÉRIN Irénée Joseph

Nous sommes à la recherche d'une photo.

Est né le 27 mai 1906 au domicile de ses parents rue du 14 juillet à Moulins (03). Son père Antoine est peintre et sa mère Elisabeth née BLANCHONNET est repasseuse.

Il est employé à la Compagnie des Chemins de Fer Paris-Lyon-Méditerranée et domicilié à Paray-le-Monial (71) quand  il épouse Andrée ACHERON à Montilly (03) le 17 janvier 1931. Ils n'ont pas d'enfant.

Ouvrier spécialisé à la SNCF il est domicilié à la Cité S.N.C.F. au Chalet N° 5 à Paray-le-Monial (71). Il appartient au groupe «Combat» et s'occupe de propagande et de collecte pour la Résistance.

Il est arrêté -ainsi que Félix LÉVITE- par la Gestapo le 28 janvier 1944 à son domicile et est interné à Chalon-sur-Saône (71).

Le 6 avril 1944 il est déporté de Compiègne à Mauthausen où il arrive le 8 avril dans le convoi N° I.199. Il y reçoit le matricule N° 62252.  Après la quarantaine il est transféré le 28 avril au Kommando de Gusen.

Gusen: Kommando du KL Mauthausen. A Gusen les nazis exploitent les carrières de granit grâce notamment à l'envoi dès 1940 de milliers de Républicains Espagnols. En 1944 pour parer aux attaques aériennes des galeries souterraines abritent progressivement des chaînes de montage. Gusen II voit ainsi le jour pour recevoir les milliers de prisonniers nécessaires à ces travaux de creusement.
Source: Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation

Il décède

- le 24 décembre 1944 à Gusen selon le JO N° 69 du 22 mars 1988

- le 25 décembre 1944 à Gusen selon l'état civil de Moulins

Selon le Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 169765), il est homologué en tant que Résistant au titre des F.F.C. (Forces Françaises Combattantes), des F.F.I. (Forces Françaises de l'Intérieur) et des D.I.R. (Déportés et Internés de la Résistance).

"Mort pour la France"

Son nom figure au Monument aux Morts de Paray-le-Monial.

                                           Photos transmises par Jacqueline Miniau. Remerciements.
"Mort en déportation" suivant l'arrêté du Secrétariat d'Etat aux Anciens Combattants  en date du 16 février 1988 paru au Journal Officiel N° 69 du 22 mars 1988.

Sources:

- Archives Départementales de Saône-et-Loire 2799 W 95, W 109457,

- Archives du camp de Mauthausen sur Ancestry.com et JewishGen.org

- Etat civil de Moulins (03), de Montilly (03) et de Paray-le-Monial (71)

- Livre mémorial de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation Editions Tirésias 2004

- Mauthausen Le Troisième Monument  Amicale de Mauthausen

- MemorialGenWeb  site Internet

- Service Historique de la Défense (Dossier GR 16 P 169765)

 
©  AFMD de l'Allier